40è anniversaire de la révolution iranienne: Téhéran expose ses missiles

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SELECT `wp_adrotate`.`id`, `wp_adrotate`.`title`, `wp_adrotate`.`bannercode`, `wp_adrotate`.`image`, `wp_adrotate`.`tracker`, `wp_adrotate_linkmeta`.`group` FROM `wp_adrotate`, `wp_adrotate_linkmeta` WHERE ( `wp_adrotate_linkmeta`.`group` = 1) AND `wp_adrotate_linkmeta`.`user` = 0 AND `wp_adrotate`.`id` = `wp_adrotate_linkmeta`.`ad` AND (`wp_adrotate`.`type` = 'active' OR `wp_adrotate`.`type` = '2days' OR `wp_adrotate`.`type` = '7days') GROUP BY `wp_adrotate`.`id` ORDER BY `wp_adrotate`.`id`;


Alors que les Etats-Unis et la Pologne coorganisent cette semaine à Varsovie une conférence consacrée à un « avenir de paix et de sécurité au Moyen-Orient », les autorités iraniennes exposent à Téhéran une grosse partie des armements de leur pays, et notamment des missiles.

Les multiples engins sont présentés sur leurs rampes de lancement mobiles avec à chaque fois un panneau affichant leur portée : quelques centaines de kilomètres pour les uns, jusqu’à 2 000 km pour d’autres. A l’entrée du parc choisi pour cette démonstration d’indépendance, un écran géant détaille les prouesses des différents missiles de l’armée iranienne.
Cette semaine, à l’occasion du 40e anniversaire de la Révolution en Iran, le président Hassan Rohani a assuré que son pays continuerait à développer son programme de missile, malgré les critiques des Occidentaux qui s’inquiètent du risque de prolifération balistique dans la région.
A la messe de Varsovie, la politique américaine de « pression maximale » sur l’Iran devrait dominer l’ordre du jour. Washington accuse la République islamique de semer l’instabilité dans la région et de développer un dangereux programme de missiles.
Le développement des capacité balistiques de l’Iran et leur possible prolifération dans la région préoccupent également la France qui, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, a déjà évoqué l’idée de sanctionner l’Iran à ce sujet. Dans ce décor, seule la Russie persiste à souligner le caractère purement défensif de la production balistique iranienne. Pour Moscou, Téhéran a le droit d’expérimenter sa production de missiles qui ne sont en rien comparables à ceux dont disposeraient d’autres pays dans la région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.