Abbas fait la cour aux Israéliens

Palestine/ Abbas, FPLP/Colère M. Abbas fait la cour aux Israéliens Le FPLP dénonce le Président de l’Autorité

Le FPLP dénonce le Président de l’Autorité

L’étau se resserre-t-il autour de Mahmoud Abbas, Président de l’Autorité palestinienne que le gouvernement Netanyahou compte maintenir en touche en multipliant les violations d’accords passés sur le gel de la colonisation et la répression sanglante d’une Intifada qui ne dit pas son nom, du moins dans le vocabulaire palestinien ?

Tout va mal pour le successeur de l’icône Arafat. Et ses récentes déclarations à la télévision israélienne sur l’Intifada sont « infâmes, très douloureuses et honteuses », a fustigé Badran Jaber, dirigeant du FPLP. Les déclarations d’Abbas dénonçant l’intifada et faisant l’éloge de la coopération sécuritaire avec l’occupation, en contradiction avec le sentiment et l’action du peuple palestinien, relèvent de l’inadmissible pour ce dirigeant du Front. « Les Palestiniens veulent lutter pour leurs intérêts nationaux, les intérêts des peuples palestinien et arabe et leur libération (…). Ils luttent par tous les moyens pour être libérés de l’occupation, qui profane la terre, bafoue la dignité du peuple et souille les lieux sacrés, en toute impunité. »

Jaber a désigné l’escalade des crimes commis par l’occupation contre le peuple palestinien, y compris la confiscation de terres, les démolitions et les exécutions extrajudiciaires, notant que les responsables de l’occupation annoncent ouvertement leur désir d’expulser et de tuer les Palestiniens et d’intensifier leurs attaques sur tout le territoire palestinien occupé en1948. M. Abbas avait notamment affirmé à la télévision israélienne qu’il n’a « pas honte de la coordination de la sécurité » et que « chacun devrait le respecter pour cela ». De quoi attiser la colère de larges pans de la population palestininne qui n’en peut plus…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.