Acier laminé: Les sidérurgistes face au dumping
Acier laminé: Les sidérurgistes face au dumping

En prévision de l’expiration prochaine de la période d’application du droit antidumping en vigueur sur les importations de tôles en acier laminées à chaud originaires de l’Union européenne et de la Turquie, une autre enquête de sauvegarde sur les importations de cette catégorie de tôles a été ouverte fin mai de cette année.

En effet l e ministère de l’industrie vient de rappeler au public que la durée d’application du droit antidumping en vigueur sur les importations de tôles en acier laminées à chaud originaires de l’Union européenne et de la Turquie expirent le 25 septembre prochain.
La nouvelle enquête, pour laquelle les sidérurgistes du Royaume sont à pied levé, devrait se terminer dans les 9 mois qui suivent, un délai qui peut être porté jusqu’à 12 mois si des circonstances spéciales le justifient.
Ces importations sont soumises à un droit antidumping définitif depuis septembre 2014.
En attendant, la Fédération des Industries Métallurgiques, Mécaniques et Electromécaniques (FIMME) organise une plénière ouverte à tous les acteurs du secteur le 11 Juillet 2019 à Casablanca.

Cette rencontre sera l’occasion pour mener une réflexion collective sur les opportunités possibles et les contraintes de compétitivité qui alertent sur le présent et le futur des activités du secteur des IMME.
Elle sera également une plate-forme d’échange et de discussion entre industriels du secteur sur les opportunités de développement et de partenariats pouvant être saisies en faveur de la création de valeur et de l’emplois.

Pour rappel, la FIMME porte des projets développés avec la profession permettant de renforcer le rôle du secteur des IMME dans l’économie nationale. La réussite des missions de la FIMME est liée à la participation de ses membres devant s’exprimer sur les atouts et les blocages inhérents à l’émergence de l’activité industrielle dans les IMME.
La FIMME défend les intérêts de la profession et œuvre pour la mise en place d’un cadre favorable au développement de ce secteur, indispensable à l’économie nationale. A ce titre, la plénière se présente comme un rendez-vous incontournable du premier semestre 2019 pour faire un état des IMME en mettant la lumière sur les opportunités de développement drainées par les projets en cours au royaume et sur les challenges à soulever, et permettra d’identifier les grands axes pour l’élaboration d’une feuille de route commune et inclusive dont la mise en place sera pilotée par la FIMME en partenariat avec le ministère de l’Industrie et l’ensemble des intervenants dans le secteur des IMME.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.