Actifs Immobiliers Un marché dépressif, selon BAM
Actifs Immobiliers Un marché dépressif, selon BAM

L’atonie pèse de son poids sur le secteur de l’immobilier. L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a reculé de 0,7%, en glissement trimestriel, recouvrant des replis de 1,1% pour les prix du résidentiel et de 0,4% pour ceux du foncier ainsi qu’une hausse de 0,9% pour ceux des biens à usage professionnel.

C’est ce qu’affirme Bank Al Maghrib qui souligne que le volume des transactions, a enregistré une diminution de 12,7% traduisant des baisses de l’ensemble des catégories, avec des taux de 13,4% pour les biens résidentiels, de 12,2% pour les terrains et de 8,5% pour les actifs à usage professionnel.

En glissement annuel, les prix ont connu un repli de 0,2%, reflétant des baisses de 0,3% pour le résidentiel et de 0,5% pour le professionnel, les prix des terrains s’étant accrus de 0,3%. Pour ce qui est des transactions, leur nombre a progressé de 1,1%, avec un accroissement de 4,5% pour le résidentiel.

En revanche, les ventes des terrains et des biens à usage professionnel ont reculé de 7,4% et de 4% respectivement.

Par segment, les prix du résidentiel ont diminué de 1,1%, reflétant des baisses de toutes les catégories d’actifs avec des taux de 0,9% pour les appartements, de 1,3% pour les maisons et de 5,1% pour les villas.

S’agissant du volume des transactions, il a reculé de 13,4%, résultat des régressions des ventes des appartements de 13%, des maisons de 15,8% et des villas de 21,5%.
En glissement annuel, les actifs se sont dépréciés de 0,3%, en liaison avec les replis des prix de 0,2% pour les appartements et de 1,4% pour les maisons, ceux des villas n’ayant pas connu de variation.

Concernant les ventes, elles ont augmenté de 4,5%, avec des accroissements de 4,4% pour les appartements, de 6,6% pour les maisons et de 2,7% pour les villas.

Pour ce qui est du Foncier, d’un trimestre à l’autre, les prix des terrains ont diminué de 0,4% après une hausse de 1,4% un trimestre auparavant.

Les transactions ont, quant à elles, régressé de 12,2% après un accroissement de 17,2%. En glissement annuel, les prix du foncier se sont accrus de 0,3%, alors que le nombre de transactions a connu une baisse de 7,4%.

Enfin l’indice des prix des biens à usage professionnel a connu un accroissement de 0,9% d’un trimestre à l’autre, résultat de progressions des prix de 0,1% pour les locaux commerciaux et de 3,6% pour les bureaux.

Le volume des transactions a pour sa part baissé de 8,5%, recouvrant un repli de 11% des ventes des locaux commerciaux et une hausse de 8,2% de celles des bureaux.

En glissement annuel, les prix des biens à usage professionnel ont reculé de 0,5%, avec des baisses de 0,2% pour les locaux commerciaux et de 3,2% pour les bureaux.

En ce qui concerne les transactions, elles ont régressé de 4%, en liaison avec la diminution de 6,3% des ventes portant sur les locaux commerciaux, celles des bureaux ayant crû de 11%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.