Assemblée Générale de la FRMF: Statuts et Code électoral biaisés! 

Assemblée Générale de la FRMF: Statuts et Code électoral biaisés! 

Avec Faouzi Lekjaâ tout est biaisé et n’a rien à voir avec les statuts voire le code électoral qui régissent la FRMF.  On le redira pour la énième fois dans « PERSPECTIVES MED »: la Fédération Royale Marocaine de Football est une zone de « non-droit « . Derrière la gouvernance de façade, il y a un cloaque d’ordre juridique pour ne pas dire un désordre qui n’a jamais dit son nom. A force d’ergoter sur la seule et unique liste de candidature à la veille de l’Assemblée Générale Ordinaire,  annoncée pour le 23 juillet prochain sans ordre du jour, d’aucuns ont oublié l’essentiel comme si à  l’ordre du jour,  un seul point a été inscrit : l’élection du comité directeur fédéral.  Jusqu’à présent et après quatre saisons sportives et l’expiration dues dispositions statutaires transitoires ( 30 juin 2015), plusieurs points essentiels et incontournables n’ont pas fait l’objet de délibération et d’adoption en Assemblée Générale: l’élection des organes d’arbitrage qui ne sont pas indépendants et menés à la lisière par le président du Comité Directeur de la FRMF, l’adoption du budget prévisionnel, l’adoption du règlement intérieur et des règlements généraux. Bref autant de points statutaires sont souvent biaisés par Faouzi Lekjaâ et ses acolytes dont la plupart sont des incompétents et des mauvais conseilleurs. Comment peut-on parler d’élection d’un Comité Directeur Fédéral sans aucun respect aux clauses du Code Électoral notamment son article 13 qui exige l’annonce même par voie de presse la liste des candidatures et l’article 14 qui oblige de même le Comité Directeur Fédéral de dévoiler l’ordre du jour de l’assemblée générale? Comment pourrait-on parler d’élection d’un  Comité Directeur Fédéral en l’absence d’une Commission Fédérale Électorale élue par l’assemblée générale ? Cela veut dire que la prétendue liste de Faouzi Lekjaâ sera « auto-déposée » auprès de sa personne qui va valider son éligibilité! A la FRMF, tous les pouvoirs ont été dilués dans la personne de son président et la question de la séparation des pouvoirs est le dernier souci de Faouzi Lekjaâ. Un dirigeant sportif portant la casquette d’un Commis d’Etat mais qui charrie dans les bégonias. Qui criera haro sur ces abus?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.