Athlétisme :Trois questions à Ayoube El Mendili, Directeur Technique des Équipes Nationales

Athlétisme :Trois questions à Ayoube El Mendili, Directeur Technique des Équipes Nationales
« En termes de podiums,  notre bilan est très positif… »
Nommé l’année dernière  par le Comité Directeur de la Fédération Royale Marocaine d’Athlétisme,  Directeur Technique des Équipes nationales , Ayoube El Mendili n’a pas hésité d’un cran pour accorder à notre quotidien « PERSPECTIVES MED » un entretien en trois questions.
PERSPECTIVES MED: quel bilan faites-vous pour l’athlétisme marocain à l’échelle internationale pour le compte de la saison sportive 2016-2017?
 
Ayoube El Mendili:
Le bilan de la saison précédente est très positif  en termes de podiums réalisés ainsi que le nombre d’athlètes ayant réalisé le minima de participation aux différentes échéances internationales: 10 finalistes au U18 WC, 1er aux championnats arabe seniors (31 Médailles), 1er aux jeux de la francophonie(27 médailles),1er aux championnats arabe des cadets (26 médailles),2éme aux Jeux de la Solidarité islamique (13 médailles) et  une médaille d’Argent aux championnats du monde d’athlétisme de Londres.
Ainsi nous avons pu couvrir toutes les manifestations déclinées dans le programme des compétitions des èquipes nationales. Ceci témoigne du bon management des talents, instauré par la FRMA et qui se repose sur trois piliers fondamentaux:
-L’identification des talents selon très critères objectifs, scientifiques et le coup d’œil des entraîneurs experts;
-le développement de ces talents au sein des Centres Régionaux de Formation à travers un encadrement technique rationnel reposant sur des fondamentaux scientifiques relatifs aux entraînements des jeunes avec une vision étalée sur le long terme;
-un environnement propice à l’épanouissement des jeunes talents en mettant à disposition les déterminants clés de la performance:
-Encadrement technique qualifiés ,Accompagnement médical adéquat ,conciliation sport étude, Equipement sportifs essentiels et système de compétition de haut niveau.
Le management des talents instauré par FRMA permet aussi la prévention contre la déperdition des talents.
PERSPECTIVES MED: la qualification des athlètes aux mondiaux d’athlétisme ou aux Jeux olympiques se fera désormais sur la base d’un classement des athlètes. Qu’est-ce qui va changer ce classement qui remplace le système des minima?
 
Ayoube El Mendili :
Concernant le nouveau mode de qualification initié par l’IAAF, en tant que technicien, je peux vous dire que ce mode va inciter les athlètes à participer à chaque fois que si possible pour accumuler plus de points afin de garantir leur place aux championnats du monde où aux Jeux olympiques.
Ce nouveau  système de qualification va pousser les techniciens à adopter un nouveau modèle de planification de l’entraînement qui va certainement impacter la qualité des performances sur le terrain.
Cependant, il y a un autre problème qui pourrait se poser concernant l’engagement des athlètes dans les meetings, là où il y a plus de points à engranger pour s’offrir une place parmi les meilleurs classés pour se qualifier.
Je puis dire aussi que la chose positive, c’est que le nouveau système va permettre la qualification des athlètes dont les résultats sont réguliers et stables. Mais je suis dubitatif là-dessus car celà pourrait  engendrer du lobbying auprès des managers et les organisateurs des meetings.

PERSPECTIVES MED : Quels sont les objectifs majeurs pour le compte de la saison sportive en cours?

Ayoube El Mendili:
La direction technique des élites a programmé des regroupements notamment pour les juniors qui sont parrainés et encadrés au sein des Centres Régionaux de Formation. L’objectif est de les sensibiliser quant à  leur objectif principal qui est les championnats du monde d’athlétisme des juniors et de leur donner l’opportunité de s’entraîner en groupe pour rehausser leur niveau physique et mental.
Le premier regroupement a été  programmé pendant les vacances scolaires du 10 au 19 novembre dernier et nous avons l’attention de planifier un autre stage pendant les vacances au moi janvier.
Pour le calendrier international,  nous avons déjà pris part au début de cette saison aux championnats arabes des cadets. Les résultats ont été largement suffisants et nous avons remporté la première place au classement général à l’instar des seniors en juillet dernier.
Avant de s’engager dans les championnats d’Afrique de Cross en Algérie,  nous focalisons l’attention sur les championnats du monde en salle à Brimingham. Nous avons à  peu près une dizaine d’athlètes qui ont le potentiel d’être parmi les finalistes voire à décrocher des médailles. Il y a aussi les Jeux Méditerranéens en Espagne,  les championnats du monde monde des juniors en Finlande,  les Jeux Africains de la Jeunesse à Alger et les Championnats d’Afrique d’athlétisme au Nigeria. Et sans parler du prog national qui constitue une plate-forme pour notre stratégie à l’échelle internationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.