Attijariwafa Bank: Mission à Nouakchott
Attijariwafa Bank: Mission à Nouakchott

Le Club Afrique Développement du groupe Attijariwafa bank et Attijari bank Mauritanie ont organisé les 22 et 23 janvier à Nouakchott une mission multisectorielle autour du thème «Mines et industries extractives: nouvelles opportunités d’investissement».

C’est la 20ème mission du genre sur le continent depuis la création du Club Afrique Développement en 2016. Plus de 200 chefs d’entreprises et institutionnels, dont des délégations en provenance d’Égypte, du Mali, du Maroc, du Sénégal et de la Tunisie, ont pris part à cette mission à l’occasion de laquelle ont été débattues les opportunités d’investissement qu’offre le secteur des mines et industries extractives pour les entreprises en Mauritanie.

Les rendez-vous d’affaires organisés, et particulièrement demandés, ont permis aux participants de générer des opportunités notamment dans les BTP, les Énergies, les Télécoms, les Emballages et l’Agro-industrie.
Cette mission a été ponctuée par une visite terrain au Port Autonome de Nouakchott.

Faisant le bilan de la dynamique «Afrique Développement» sur ces dix dernières années, Mouna Kadiri, Directrice du Club Afrique Développement du groupe Attijariwafa bank, a déclaré que «l’appétit des entreprises africaines pour s’engager dans le continent, en dépit d’obstacles, parfois immenses, n’est plus à démontrer. Que seraient les possibilités d’investissement sans ces obstacles ? À la veille de l’entrée en vigueur de la ZLECA (Zone de Libre-Echange Continentale Africaine) prévue pour juillet, la réalité pourrait rapidement nous le dire».

Le Directeur Général d’Attijari bank Mauritanie, Mohamed Boubrik, a pour sa part rappelé l’engagement structurel d’Attijari bank Mauritanie dans le développement des différents secteurs d’activités en Mauritanie, ajoutant que cette mission multisectorielle est «organisée à un moment crucial dans le développement du pays, qui présente actuellement des perspectives très prometteuses».
Un panel dédié au développement d’un écosystème performant des industries extractives a été animé par le Directeur Général de la Promotion des Investissements et du Développement industriel, M. Mohamed Habiboullah Mohamed Ahmed, Secrétaire Général de la Chambre des Mines et du Pétrole, Dr. Mohamed Die, le Mining Manager d’Erevna, M. Aboubacar Soumare, et Mohamed El Mamoune Ould Dide, Consultant international Oil & Gaz. Cette rencontre est le premier grand rendez-vous de l’année 2020 après les récentes missions organisées au Cameroun et en Côte d’Ivoire en octobre et en juillet derniers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.