Audit des fédérations sportives: 22 fédérations visées… 

Audit des fédérations sportives: 22 fédérations visées... 
Annulé in extremis pour des raisons politiciennes en 2016 par l’ex-ministre de la Jeunesse et des Sports, Lahcen Sekkouri, l’actuel ministre de la Jeunesse et des Sports,  Rachid Alami Talbi,  a décidé de relancer l’audit qui vise 22 fédérations sportives.
Tant attendu,  l’audit de 22 fédérations sportives sera opérationnel à partir de fin octobre prochain. C’est ce qui ressort de l’avis d’appel d’offres , publié récemment,  pour s’attacher les services d’un cabinet d’expertise comptable. Le ministère de la Jeunesse et des Sports a consacré 4 millions de dirhams pour auditer ces 22 fédérations alors qu’en 2016 seules 15 fédérations sportives ont été concernées par l’audit qui est resté lettre morte.
Une bonne occasion pour tirer au clair les dysfonctionnements récurrents dans la plupart des fédérations et tombe à point nommé avec le discours du Trône qui a insisté mordicus sur la mise en oeuvre du sacro-saint principe constitutionnel : la responsabilité et la reddition des comptes.
Aussi faut-il rappeler que l’audit n’est pas uniquement d’ordre financier mais touchera également le volet organisationnel.Autrement dit, la gouvernance des fédérations sera « épluchee » en vertu des statuts de chaque fédération et des conventions d’objectifs. La situation à totalement dégénèré dans l’écrasante majorité des fédérations à cause de la complaisance voire le laxisme ,constatés au sein de la Direction des Sports. L’actuel ministre de la Jeunesse et des Sports est condamné à prendre le taureau par les cornes pour opérer les changements qu’il faut en mettant le cadre qu’il faut à la place qu’il faut.
Parmi les fédérations sportives visées par l’audit , il y a en premier lieu la Fédération Royale Marocaine de Basket-ball.  Une fédération dont les malversations financières sont l’objet de poursuites judiciaires contre le président qui n’a ni l’étoffe ni la carrure pour présider aux destinées de cette fédération d’un sport universitaire dont la malédiction traque toujours. Un Comité Provisoire est le seul moyen pour sortir la FRMBB de l’impasse.
On citera aussi, les fédérations de Handball,  de Volley-ball, des Échecs,  de Badminton,  de Taekwondo, du Tir à l’arc,  et de Sport pour Tous, présidée par une fonctionnaire fantôme du ministère de la Jeunesse et des Sports.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.