Balance commercial: Le déficit culmine à 139,7 milliards !
Balance commercial: Le déficit culmine à 139,7 milliards !

Selon les dernières données sur les échanges commerciaux telles que publiées par l’Office des Changes, le déficit commercial s’est alourdi à fin août de 2,4% ou 3.25 Mrds Dhs du fait d’un accroissement des importations (+9.1 Mrds Dhs) plus important que celui des exportations (+5.8 Mrds Dhs).

Les faibles performances des exportations marocaines contribuent à ce que le taux de couverture ne s’établit qu’à 57,4% au lieu de 57,2% un an auparavant.
La hausse des importations de biens est imputable principalement à l’accroissement des achats de biens d’équipement (+6.1 Mrds Dhs), des produits finis de consommation (+3.4 Mrds Dhs) et de demi produits (+2.8 Mrds Dhs).
En revanche, les importations des produits énergétiques, de produits bruts et de produits alimentaires accusent une baisse respectivement de 1.8 Mrds Dhs, 1.1 Mrds Dhs et 502 MDH.
Les importations de biens d’équipement enregistrent un accroissement de 7,8% ou +6.1 Mrds Dhs par rapport à fin août 2018 à 85 Mrds Dhs contre 78.9 Mrds Dhs, ce qui représente 67,5% de la hausse totale des importations.
Les importations de demi-produits augmentent également à 69.45 Mrds Dhs contre 66.57 Mrds Dhs un an auparavant, soit +4,3% ou +2.8 Mrds Dhs.
Quant aux importations de produits finis de consommation, elles enregistrent une augmentation de 4,8% ou +3.41 Mrds Dhs.
En revanche, la facture énergétique baisse de 3,4% ou -1.80 Mrds Dhs atteignant 52.14 Mrds Dhs à fin août 2019 contre 53.95 Mrds Dhs une année auparavant.
Sa part dans le total des importations se situe à 15,9% contre 16,9% un an auparavant. Les approvisionnements en gasoil et fuel-oil s’établissent à 26.20 Mrds Dhs contre 27.30 Mrds Dhs à fin août 2018 (-1.09 Mrds Dhs).
Cette évolution est due à la baisse des quantités importées (4.609mT contre 4.783mT, soit -3,6%), conjuguée à la baisse des prix de 0,4% (5.686 DH/T à fin août 2019 contre 5.708 DH/T un an auparavant).
Pour ce qui est des expéditions, au titre des huit premiers mois de 2019 les exportations s’établissent à 188 Mrds Dhs contre 182 Mrds Dhs pour la même période de 2018.
Cette hausse fait suite à l’accroissement des exportations des secteurs de l’Agriculture et agro-alimentaire à 41 Mrds Dhs contre 39 Mrds Dhs, soit +5,3% ou +2.077MDH; De l’Automobile à 48 Mrds Dhs contre 47 Mrds Dhs, soit +2,2% ou +1.054MDH; De l’Aéronautique à 10 Mrds Dhs contre 9. Mrds Dhs, soit +11,1% ou +1.043MDH ; Des Phosphates et dérivés à 34 Mrds Dhs au lieu de 33 Mrds Dhs, soit +1,4% ou +470 MDH.
En revanche, les ventes du secteur du textile et cuir, du secteur « autres extractions minières », du secteur électronique et celles du secteur industrie pharmaceutique enregistrent une baisse respectivement de -313 MDH, -294 MDH, -255 MDH et -16 MDH.
Pour sa part la balance des échanges de services fait ressortir un excédent en hausse de 9,3% ou +5 Mrds Dhs à +59 Mrds Dhs contre +54 Mrds Dhs.
Les exportations progressent de 3,3% ou +3 Mrds Dhs (122 Mrds Dhs à fin août 2019 contre 118. Mrds Dhs une année auparavant).
Les importations, quant à elles, baissent de 1,9% ou -1.192 MDH. En ce qui concerne les recettes voyages, elles atteignent 52. Mrds Dhs à fin août 2019 contre 49 Mrds Dhs au titre de la même période de l’année précédente, soit +2.225MDH ou +4,5%.
Les dépenses voyages, quant à elles, enregistrent un accroissement de 821MDH ou +6,3% (13.843 MDH contre 13.022 MDH).
Ainsi, le solde des voyages enregistre une hausse de 3,8% ou +1.404 MDH. De leur côté les envois de fonds effectués par les Marocains Résidents à l’Etranger atteignent 44.601MDH à fin août 2019 contre 45.167MDH au titre de la même période de l’année précédente, soit -1,3% ou – 566 MDH.

IDE en berne

A fin août 2019, le flux des Investissements Directs Etrangers (IDE) atteint 12 Mrds Dhs contre 17 Mrds Dhs un an auparavant, soit une baisse de 5 Mrds Dhs ou -30,4%.
Ce résultat s’explique par la hausse des dépenses des IDE de 14,5% ou +1.194 MDH (9.431 MDH contre 8.237 MDH), conjuguée à une baisse des recettes de -4.212 MDH ou -16,2%.
De l’autre côté, le flux des Investissements Directs Marocains à l’Etranger (IDME) a plus que doublé passant de 2.897MDH à fin août 2018 à 5.938 MDH à fin août 2019.
En effet, les Investissements Directs Marocains réalisés à l’Etranger enregistrent une hausse de 3.081 MDH ou +76,9% (7.087 MDH contre 4.006 MDH).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.