Banque Mondiale: La promotion du solaire passe par le Maroc

Banque Mondiale: La promotion du solaire passe par le Maroc
Le programme savoir et innovation pour l’énergie solaire à concentration au Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) élaboré par la Banque mondiale, en collaboration avec le Fonds pour les technologies propres (FTP) vient d’être lancé à Ouarzazate. Mis en place dans le cadre de l’initiative MENA CSP adoptée par le FTP en 2009, il vise à aider les pouvoirs publics à étudier le potentiel du solaire à concentration (CSP) comme source d’énergie durable pour répondre à la demande croissante en énergie de la région. Le FTP a alloué 750 millions de dollars de fonds concessionnels, destinés à mobiliser environ 5 milliards de dollars de fonds publics et privés pour le solaire CSP dans la région MENA, dans le but de promouvoir l’installation d’environ 1000 MW de CSP dans une sélection de pays de la région. Plus de 100 représentants du secteur de l’énergie venant de 7 pays de la région se sont ainsi penchés lors de cet événement sur les moyens et les mesures à même de booster l’utilisation de cette technologie. Pour la Banque mondiale, le choix du Maroc pour le lancement de ce projet n’est pas fortuit puisque la banque entend faire bénéficier toute la région MENA de l’expérience que le Royaume a tiré de son programme national ambitieux en faveur de l’énergie solaire CSP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.