Banques : Le RAS de FITCH

Banques marocaines : Le RAS de FITCH

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SELECT `wp_adrotate`.`id`, `wp_adrotate`.`title`, `wp_adrotate`.`bannercode`, `wp_adrotate`.`image`, `wp_adrotate`.`tracker`, `wp_adrotate_linkmeta`.`group` FROM `wp_adrotate`, `wp_adrotate_linkmeta` WHERE ( `wp_adrotate_linkmeta`.`group` = 1) AND `wp_adrotate_linkmeta`.`user` = 0 AND `wp_adrotate`.`id` = `wp_adrotate_linkmeta`.`ad` AND (`wp_adrotate`.`type` = 'active' OR `wp_adrotate`.`type` = '2days' OR `wp_adrotate`.`type` = '7days') GROUP BY `wp_adrotate`.`id` ORDER BY `wp_adrotate`.`id`;

«Les Banques marocaines sont globalement bien préparées pour faire face au ralentissement économique». tel  est l’avis de l’agence de notation Fitch Ratings qui vient d’attribuer aux institutions financière de la place  une perspective stable, motivée par une rentabilité satisfaisante contre une qualité d’actifs et des ratios de solvabilité modestes compte tenu de l’appétit au risque substantiel inhérent aux marchés africains.

Dans ce sens, FITCH cite comme élément positif le que la majorité des Banques aient évité les stratégies d’expansion agressives et à risque élevé, communes à de nombreuses Banques des marchés émergents. En revanche, la croissance annuelle du crédit ressort modeste (+1,2% à fin juin 2015) et les risques d’exposition et de concentration dans le secteur subsistent. Dans ce cadre, l’agence note l’exposition aux entreprises supérieure au seuil de capital réglementaire de 10% chez la majorité des grandes Banques, avec les 20 plus grandes expositions représentant souvent 100% à 200% des fonds propres de base ainsi qu’une forte exposition vis-à-vis de l’Etat, même si ce sont les crédits aux ménages et PME qui affichent le risque le plus élevé.

D’un autre côté, les ratios de qualité d’actifs sont faibles et les créances en souffrance représentent près de 10% du total des crédits, ce qui est relativement élevé comparativement à la moyenne de 5% que vivent les systèmes bancaires émergents. Parallèlement, les principales Banques affichent une capacité d’absorption des pertes considérée modeste, étant donné le niveau de concentration et les risques liés aux créances en souffrance auxquels les Banques sont confrontées, notamment dans leurs filiales d’Afrique subsaharienne. Enfin, Fitch indique que les Banques marocaines sont en grande partie actives sur le marché national, qu’elles dépendent de l’économie locale à hauteur de 80% et qu’elles devraient bénéficier en 2015 et 2016 d’une stabilité et d’une résilience macro-économique et des affaires.

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SELECT t.*, tt.*, tr.object_id FROM wp_terms AS t INNER JOIN wp_term_taxonomy AS tt ON t.term_id = tt.term_id INNER JOIN wp_term_relationships AS tr ON tr.term_taxonomy_id = tt.term_taxonomy_id WHERE tt.taxonomy IN ('category', 'post_tag', 'post_format') AND tr.object_id IN (56757) ORDER BY t.name ASC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.