Banques participatives: Mohamed Boussaïd appelle les parlementaires à la patience

Banques participatives: Mohamed Boussaïd appelle les parlementaires à la patience

Les banques participatives entreront en service dans les prochaines semaines, après le parachèvement de toutes les dispositions légales et techniques et l’agrément par Bank Al Maghreb des établissements offrant ce genre de services. C’est ce que vient de déclarer Mohamed Boussaïd, ministre de l’Economie et des finances, devant la Chambre des représentants. Selon Lui, ces banques joueront un rôle important en matière de diversification des sources de financement, de stimulation de l’épargne et de promotion des investissements. Vu l’importance de ce projet, l’Argentier a jugé nécessaire de temporiser pour lui assurer un lancement réussi. Il a rappelé que le travail législatif pour concrétiser ce genre de banques a débuté il y a des années, après l’adoption en 2014 de la loi relative aux établissements de crédits et organismes assimilés, y compris les banques participatives, ainsi que l’avis favorable, rendu en novembre 2016, par le Comité des Etablissements de Crédit, composé de Bank Al-Maghrib et du ministère de l’Economie et des finances, dans lequel il donne l’agrément à cinq banques marocaines pour l’exercice d’activités dans ce domaine, en partenariat avec des banques du Golfe. Le ministre a aussi annoncé qu’il sera procédé prochainement à l’émission de sukuks (obligations) pour doter ces banques des liquidités nécessaires à leur fonctionnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.