C. Ghosn décline la stratégie du groupe Renault pour les 6 ans à venir! Electrique!

C. Ghosn décline la stratégie du groupe Renault pour les 6 ans à venir! Electrique!

Le Groupe Renault, et par le biais de son président Carlos Ghosn, vient de dévoiler son nouveau plan stratégique pour les six prochaines années. Baptisé « Drive The Future », ce plan permettra au groupe d’atteindre à son terme un chiffre d’affaires annuel de plus de 70 milliards d’euros. Pour C. Ghosn, Drive The Future incarne la vision du Groupe qui milite pour une  mobilité durable pour tous, aujourd’hui et demain. Dans le cadre de ce plan, le Groupe Renault  prévoit une hausse des ventes de plus de 40% pour atteindre plus de 5 millions de véhicules, en comparaison des 3,47 millions de véhicules écoulés en 2016.  En parallèle, le Groupe étendra sa gamme produits,  y compris  véhicules utilitaires  et nouveaux  véhicules électriques zéro émission, et s’appuiera sur  le succès de sa gamme Global Access. Ce plan entend également capitaliser sur la R&D (qui bénéficiera d’un investissement de 18 milliards d’euros  six ans) et les économies d’échelle mondiales tirées de Renault-Nissan-Mitsubishi, la plus grande alliance automobile au monde, tout en préservant sa discipline financière et sa rentabilité. Carlos Ghosn a déclaré : «  Drive the Future ambitionne de réaliser une croissance forte et durable en tirant parti des investissements dans des régions et produits clés, en capitalisant sur les ressources et technologies de l’Alliance et en améliorant notre compétitivité. S’appuyant sur l’engagement des hommes et des femmes de Renault, ce nouveau plan libérera tout notre potentiel pour innover et croître dans une industrie qui évolue rapidement ».  Ainsi,   Drive The Future s’appuiera sur les solides fondations  établies par le  dernier plan du  Groupe Renault  Drive the Change, qui a généré une croissance et un bénéfice d’exploitation records, accru les synergies de l’Alliance avec Nissan, renforcé les régions, élargi la gamme de  produits et  consolidé  le leadership sur les véhicules zéro émission en Europe. Dans le détail, le plan prévoit de réduire la dépendance de Renault vis-à-vis de l’Europe, où il a réalisé encore 56,7% de ses ventes en 2016, en doublant les ventes en dehors de l’UE » avec une « accélération des activités en Chine, le plus gros marché automobile mondial où il veut écouler 550.000 unités en 2022 contre 35.000 en 2016.  En Russie, le groupe vise plus de 1,1 million de Renault et Lada vendues en rythme annuel (649.000 en 2016). Il veut aussi vendre plus de 250.000 unités par an en Inde et en Iran à la fin du plan, contre respectivement 132.000 et 109.000 véhicules livrés l’année dernière. Le Boss de l’alliance  promet aussi un élargissement de la gamme à bas coût, commercialisée sous le logo Dacia en Europe, et qui vient de dépasser les 10 millions d’unités cumulées vendues depuis 2004. , Ghosn  a également promis que sa gamme 100% électrique passerait de trois véhicules aujourd’hui à huit en 2022 et qu’au total, 50% des modèles vendus par l’Alliance seront électrifiés, c’est-à-dire électriques ou hybrides, à la fin du plan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.