Championnats du monde d’athlétisme à Doha Soufiane Bakkali, pour offrir au Maroc sa première médaille d’or sur le 3000 Steeple-chase…
Championnats du monde d’athlétisme à Doha Soufiane Bakkali, pour offrir au Maroc sa première médaille d’or sur le 3000 Steeple-chase…

Aujourd’hui, le stade international Khalifa à Doha va vibrer avec un 3000 m Steeple-chase masculin tant attendu.
Une finale lors de laquelle va se bousculer aux portillons une brochette d’athlètes kényans qui seront en force avec quatre athlètes tout comme les Ethiopiens représentés trois athlètes.

Mais les regards sont braqués notamment sur le numéro 1 mondial du 3000m Steeple-chase, Soufiane Bakkali, décidé à ne pas rater le métal précieux, la médaille d’or qu’il avait manqué de quelques centièmes aux mondiaux de Londres en 2017.
Comme sur le 800m féminin et masculin, le 10.000m entre ,aucun athlète marocain n’est parvenu à glaner la médaille d’or du 3000m Steeple-chase qui depuis 1991, cette épreuve est la chasse gardée des Kényans.
Le premier athlète marocain à secouer le cocotier des Kényans et Ali Ezzine à Séville 1999 ( Médaille de Bronze) et à Edmonton 2001 (Médaille d’Argent).
La première participation du Maroc sur le 3000 Steeple-chase remonte à 1991 aux mondiaux de Tokyo avec Abdelaziz Saher, un athlète que la poisse avait toujours traquée depuis les Jeux Olympiques de Séoul en 1988.

Au classement général par points à l’issue des seize éditons précédentes des championnats du monde, l’athlétisme marocain se trouve à la quatrième place avec seulement 36 points contre 259 points des Kényans qui occupent la première place.
Il faut dire que les statistiques officielles sur les 40 dernières années démontrent que sur les courses du demi-fond et fond voire du cross-country, les Kényans et les Ethiopiens se taillent 80 p.c des titres mondiaux et olympiques.
Ce qui démontre aussi que les quelques exploits de quelques athlètes marocains ne doivent pas être cet arbre qui cache la forêt.
Excusez cette digression pour rappeler aux amnésiques un historique chiffré dévoile les faux arguments de ceux qui persistent à s’enfoncer dans les arguties !

Et voici le cas de Soufiane Bakkali, un jeune athlète (22 ans) issu de la nouvelle génération qui va batailler pour que l’hymne national du Maroc retentisse au stade international Khalifa pour la première fois sur le 3000 m Steeple-chase.
Tout est à l’honneur de Soufiane Bakkali pour remporter l’or des mondiaux de Doha.
Une occasion pour clouer le bec aux nihilistes et à cette bande de glandeurs et de geignards !
Et pour dissuader ses adversaires farouches, Soufiane Bakkali doit leur imposer une course en moins de 8 mn.
Ce qui est à sa portée après avoir réalisé l’année dernière un chrono de moins 8mn, (7’58 »), soit le dixième meilleur chrono de tous les temps. Soufiane Bakkali va-t-il donc offrir au Maroc sa première médaille d’or du 3000 m Steeple-chase ? Allez Soufiane…

DNES : Yahya Saïdi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.