Chômage : L’hémorragie continue

Chômage : L’hémorragie continue
L’économie peine encore à créer de l’emploi et ainsi conjurer le sort d’un taux de chômage constant. Selon la dernière note du Haut commissariat au plan relative à la situation de l’emploi, le statisticien a chiffré à 30.000 postes le nombre d’emplois rémunérés créés, entre les troisièmes trimestres de 2015 et 2016, contre une perte de 3.000 emplois en milieu urbain et 70.000 en milieu rural, portant ainsi la perte nette d’emploi de l’économie a 73.000 postes. L’emploi non rémunéré, composé d’environ 98% d’aides familiales, a pour sa part enregistré une baisse de 103.000 postes, 100.000 en zones rurales et 3.000 en zones urbaines. Avec 11.855.000 personnes, la population active âgée de 15 ans et plus a diminué de 1,1% au niveau national et celle en activité s’est accrue, quant à elle, de 1,5%, portant ainsi le taux d’activité, entre les deux périodes, de 47,9% à 46,7%, enregistrant une diminution de 1,2 point. Le volume global de l’emploi est ainsi passé, entre les deux périodes, de 10.786.000 à 10.713.000 personnes. Le taux d’emploi a, quant à lui, reculé de 0,9 point au niveau national, passant de 43,1% à 42,2%, de 0,7 point en milieu urbain et de 1,1 point en milieu rural, passant respectivement de 35,3% à 34,6% et de 55,5% à 54,4%. Côté chômage, et avec une baisse de 64.000 personnes, 59.000 en milieu urbain et 5.000 en milieu rural, la population active en chômage est passée, entre le troisième trimestre de l’année 2015 et celui de 2016, de 1.206.000 à 1.142.000 chômeurs, enregistrant une baisse de 5,3% au niveau national. Entre les deux périodes, le taux de chômage est ainsi passé de 10,1% à 9,6% au niveau national, de 15,1% à 14,3% en milieu urbain et a stagné à 4,3% en milieu rural. Les baisses les plus importantes du taux de chômage ont été relevées parmi les personnes ayant un diplôme (-1,1 point) et les jeunes âgés de 25 à 34 ans (-0,8 point). Le taux de chômage des jeunes âgés de 15 à 24 ans a en revanche connu la hausse la plus importante (+0,4 point). Il est à préciser aussi que la population active en chômage intègre également les personnes découragées par la recherche active d’emploi. Au troisième trimestre de 2016, leur effectif a atteint 63.000 personnes, ce qui correspond à 5,5% du volume global du chômage, contre 6,6% une année auparavant. Ils sont à 83,4% citadins, à 50,1% des jeunes âgés de 15 à 29 ans, à 58,7% masculins et à 81,5% diplômés.
De son côté, le taux de sous-emploi est passé de 11,3% à 11,5% au niveau national, de 10,2% à 10,5% en milieu urbain et de 12,3% à 12,5% en milieu rural.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.