Comité National Olympique Marocain: Une auberge espagnole!

Comité National Olympique Marocain: Une auberge espagnole!

C’est demain à partir de 10 heures que le Comité National Olympique Marocain tiendra son Assemblée générale dont l’ordre du jour porte sur un bilan de douze années sans réunion ni AG annuelle. Mais l’attention sera focalisée sur l’élection d’un nouveau Comité Exécutif.
Depuis l’annonce de l’Assemblée générale du CNOM, certains se bousculent encore aux portillons à l’envi de pourvoir un poste au Comité Exécutif. Un Comité Exécutif qui est devenu une auberge espagnole du fait du nombre des membres qui le compose: 14 dirigeants soit la moitié du nombre des fédérations membres qui ont droit au vote. Et ce qui aurait donné du fil à retordre si il y  avait eu la candidature de deux listes: Qui allait voter? Voilà pourquoi le fait d’avoir légiféré le scrutin de liste à été une bourde monumentale d’autant plus qu’il s’agit d’une disposition incohérente avec la Charte Olympique Internationale.
Deuxième bourde et non la moindre, le fait d’avoir « présidentialisé » les candidatures comme si le Comité Exécutif ne devait être que l’apanage des présidents des fédérations sportives. Et le fait que les statuts du CNOM ne stipulent à aucun moment l’obligation de la représentativité des femmes, le Comité Exécutif du CNOM va se contenter d’une seule femme qui est membre de droit  car membre du CIO, Nawal El Mouatawakil. Celle-ci aurait été citée dans un document scandaleux  ayant  coûté la disqualification au Camerounais Malboum Kalkaba qui était candidat à la présidence de L’ACNOA  ( Association des Comités Nationaux Olympiques Africains).
Mais ce qu’on craint demain,  c’est de changer de personnes qui risquent de perpétuer la sclérose,  l’opacité et la rente! A voir comment certains dirigeants de la nouvelle équipe de Fayçal Laraichi se comportent, il y a de quoi s’indigner du fait des vieux réflexes qui ont la peau dure.
Le CNOM peut jouer un grand rôle de catalyseur pour booster le développement du sport marocain mais pas avec de vieux visages qui n’ont même pas réussi dans les fédérations qu’ils gèrent très mal. Ne dit-on pas qu’on ne fait pas du neuf avec du vieux ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.