Conservation Foncière de Meknès : Anguille sous roche à El Menzeh ! 
Conservation Foncière de Meknès : Anguille sous roche à El Menzeh ! 

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SELECT `wp_adrotate`.`id`, `wp_adrotate`.`title`, `wp_adrotate`.`bannercode`, `wp_adrotate`.`image`, `wp_adrotate`.`tracker`, `wp_adrotate_linkmeta`.`group` FROM `wp_adrotate`, `wp_adrotate_linkmeta` WHERE ( `wp_adrotate_linkmeta`.`group` = 1) AND `wp_adrotate_linkmeta`.`user` = 0 AND `wp_adrotate`.`id` = `wp_adrotate_linkmeta`.`ad` AND (`wp_adrotate`.`type` = 'active' OR `wp_adrotate`.`type` = '2days' OR `wp_adrotate`.`type` = '7days') GROUP BY `wp_adrotate`.`id` ORDER BY `wp_adrotate`.`id`;

A l’Agence de la Conservation Foncière du Cadastre et de la Topographie de Meknès El Menzeh, le Conservateur délivre des attestations pour le moins douteuses !

C’est le cas par exemple d’une attestation que ce responsable a signé le 11 octobre 2018 et dans laquelle il atteste qu’il ne peut pas affirmer les noms et actions de chaque actionnaire d’une société immobilière qui prétend être la propriétaire d’un immeuble qui porte le nom (Polyclinique St Antoine-Hötel de Bretagne) et dont le numéro du titre est K7798. Une société qui selon l’attestation du secrétaire-greffier en chef du Tribunal de Commerce de Meknès n’est pas immatriculée!

Dans un PV, ladite société immobilière et hôtelière de Meknès, avait été dissoute en 1988… Mais, oh miracle, le retour d’actionnaires décédés dans le tour de table de ladite société a été confirmé par l’attestation du Conservateur.

Aujourd’hui, le prétendu propriétaire entame des procédures en justice en usant d’arguments peu fiables, voire contradictoires avec les statuts de la société. Au Tribunal de Première Instance de Meknès, les magistrats se fient à des documents qui sont très controversés.

Une histoire qui sent le soufre à mille lieux et qui doit inciter le Procureur du Roi à dépêcher une enquête avant de décider du litige qui oppose le prétendu propriétaire et les locataires!

La Cour des Comptes est elle aussi interpellée pour épingler les deux agences de Meknès de la Conservation Foncière du Cadastre et de la Topographie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.