Quand la constellation foot croise celle du Ramadan

Quand la constellation foot croise celle du Ramadan
Aujourd’hui, la France dans sa totalité, ou presque, s’apprête à se réjouir et à vivre à l’unisson comme c’est de bon aloi l’Euro-Foot qui débute ce soir. Au nom de ce simple événement sportif devenu par la magie de la télévision le troisième évènement sportif le plus médiatisé après la coupe du monde et les Jeux Olympiques, la classe politique demande aux organisations syndicales de suspendre leurs actions contre le projet de loi El Khomri sous prétexte de donner une bonne image de la France au reste du monde. Une telle allégation relève tout simplement de l’aberration et de la manipulation des masses. Les grévistes salariés des secteurs de transports, d’énergie, les éboueurs etc ne veulent pas plier même si l’Exécutif veut leur forcer la main par la voie des réquisitions.
C’est que le foot, véritable lessiveuse des neurones, est adulé par les hommes politiques qui s’empressent de remplir les tribunes officielles et de se parer des maillots et autres produits marketing. C’est aussi un véritable business que les multinationales s’arrachent en sponsorisant les équipes nationales. Les Chaines de TV et de radio ne sont pas en reste, la guerre entre Canal + et Bein sport en est l’exemple. Pour haranguer leurs salariés qui se doivent d’être toujours au mieux de leur productivité, les entreprises n’hésitent pas à aménager des locaux spéciaux pour pour suivre les matchs. L’essentiel c’est que tout le monde doit communier à l’unisson puisque la baballe ronde est devenue une cause nationale à laquelle on doit plier sous peine d’être un « ennemi de son pays ».
Et en parlant de communion, voilà un autre évènement que la communauté musulmane se réjouit de fêter depuis presque une semaine à savoir le mois du Ramadan. Vous noterez que les deux évènements sportif et cultuel ont la même durée. Mais ici point d’aménagement du temps de travail comme au Maroc ou même l’heure est avancée, un miracle. Ici Le soleil se couche toujours à 22 h, soit une interminable journée de jeûne avec une productivité proche de zéro. Plusieurs milliers de salariés qui respectent le karême prennent leur congé annuel durant ce mois car la chaleur, les 16 heures de privation d’eau et de calories peuvent s’avérer source de danger surtout dans les métiers à forte pénibilité. Les têtes brunes désertent les bancs de l’école, principalement les après-midi avec comme motif : le Ramadan. Déjà que statistiquement, leur taux de réussite est en deçà de celui des têtes blondes, de-là, à ajouter un absentéisme récurrent, leurs difficultés ne peuvent qu’augmenter. Implorer les cieux ne servirait nullement à combler autant de retard. Et quand on sait que les épreuves du Bac commencent dans une dizaine de jours, on craint le pire… A moins que les parents n’autorisent leur progéniture à faire une parenthèse cultuelle pour leur réussite ici-bas. Et oui faute d’un clergé musulman, chacun crie à hue-et à-dia pour expliquer les bienfaits du jeûne.
Quoi qu’il en soit, la concordance des deux évènements a pour effet bénéfique de « tuer le temps » alors que d’autres se plaignent de son caractère fuyant et veulent l’exploiter au mieux : cherchez l’erreur.
Finalement, les astres du foot et du Ramadan se sont ligués pour faire de juin un mois de cool-attitude puisque c’est connu, le ballon est rond et le tout le reste est une histoire de Mektoub.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.