Cooptation politique des salafistes : Le PAM est-il intervenu pour la réouverture des écoles de Maghraoui ?

Cooptation politique des salafistes : Le PAM est-il intervenu pour la réouverture des écoles de Maghraoui ?
Qui a dit que le PAM, qui se revendique parti moderniste, était allergique aux Salafistes ? Ceux-ci, pour la plupart des disciples de Cheikh El Maghraoui, étaient fortement présents lors du meeting organisé lundi par Iliyas El Omari à Marrakech. Le tracteur compte désormais sur l’appui de l’association «Prédication pour le coran et la sunna» lors de l’épreuve votative du 7 octobre.
La guerre de cooptation des salafistes continue de plus belle entre les partis politiques. A Marrakech, les deux premiers favoris des élections législatives (PAM et PJD) continuent de se disputer la base électorale intéressante des salafistes. Au moment où le parti de la lampe s’adosse à Hammad El Kappaj, dont la candidature a été invalidée par l’Intérieur, et compte sur son influence, le « Tracteur » semble avoir réussi à s’emparer de l’appui d’un poids lourd du Salafisme au Maroc, qui n’est autre que Mohamed El Maghraoui. Ce dernier, selon des sources locales, « vient de bénéficier d’un coup de pousse pamiste dans sa bataille pour la réouverture de ses écoles coraniques ». Fermées depuis 2013 pour non-conformité avec les textes régissant l’enseignement originel, celles-ci viennent de rouvrir leurs portes sur décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques ! Pointés du doigt pour avoir été derrière cette décision il y a 3 ans, le PAM et son ancienne maire de la cité ocre Fatima-Zahra Mansouri, sont cette fois accusés de l’inverse. Ce qui a conforté cette hypothèse, c’est bien une déclaration inattendue de la part de F.Z.Mansouri, tête de liste de son parti à Sidi Youssef Benali, à travers laquelle elle a affirmé qu’il « était bien dommage que les écoles coraniques aient été fermées ». Cependant, au moment où le porte parole et interlocuteur officiel des médias, Khalid Adnoun, n’a pas voulu commenter en nous assurant que le secrétaire général s’est déjà prononcé sur ce point, d’autres sources au sein du parti confient, sous le sceau de l’anonymat que le PAM « n’a rien à voir avec cette réouverture ».
Quoiqu’il en soit, il faut dire que Cheikh El Maghraoui a un rôle important à jouer lors des prochaines élections pas seulement au niveau de Marrakech, mais à l’échelle national puisque il a des disciples un peu partout dans le Maroc. A rappeler qu’il avait pesé de tout son poids en faveur du PJD lors des dernières législatives (2011).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.