Cotations Boursières : Un mois de mai négatif

La réforme de la bourse de Casablanca est en marche. L’acceptation actée des termes du cahier des charges par l’ensemble des nouveaux actionnaires a
Après avoir enregistré sa meilleure performance mensuelle depuis janvier 2015 avec un rebond de presque 7 % du Masi à l’issu du mois avril dernier, la Bourse de Casablanca renoue avec la morosité et clôture le cinquième mois de l’année en baisse. En effet, à l’issue de mai marqué par le détachement habituel des dividendes et la revue en baisse du Maroc dans l’indice MSCI Frontier Market, l’indice phare de la place casablancaise, le Masi a enregistré une baisse de 2,18 % à 9.757,92 points, rompant ainsi avec sa tendance haussière initiée depuis février. Même tendance enregistrée du côté du Madex qui a franchi, à la baisse, la barre des 8.000 points pour s’établir à 7.966,20 points, soit 193,55 points de moins sur un mois.
Ainsi, les performances « Year-To-Date » (YTD) de ces deux indices se trouvent amoindries à +9,32 % et +9,80 %, contre +11,76 % et +12,47 % à fin avril dernier. Cette baisse est principalement attribuable à la mauvaise performance de certains poids lourds de la cote à l’image de la première capitalisation de la place Itissalat Al-Maghrib (-7,25 %), le cimentier Lafarge (-8 %) et le groupe Attijariwafa bank (-2,23 %). En effet, ces trois valeurs ont contribué négativement à l’évolution du Masi durant le mois écoulé respectivement avec -148,88 points, -61,63 points et -35,90 points.En termes de flux, les volumes échangés ont affiché une progression mensuelle de 64,4 % à 3,62 Mrds Dhs. Une dynamique redevable à la fois à la hausse des transactions sur le marché central (+40,9 % à 3,02 Mrds Dhs) et au rebond des opérations de gré à gré (605,4 M Dhs, contre 60,9 M Dhs au 30 avril 2016).
Pour sa part, la capitalisation boursière de la place en repli de 2,42 %, ressort à 490,60 Mrds Dhs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici