Crash d'un Boeing ukrainien en Iran: Téhéran refuse de livrer les boites noires aux USA
Crash d'un Boeing ukrainien en Iran: Téhéran refuse de livrer les boites noires aux USA

Selon les informations préliminaires, une faille technique dans le moteur est à l’origine du crash du Boeing 737 ce 8 janvier près de Téhéran, a déclaré l’ambassade ukrainienne en Iran.
Téhéran dit qu’il ne donnera pas les boîtes noires aux Américains.

L’ambassade ukrainienne en Iran a exclu à ce stade la thèse d’un attentat à bord du Boeing 737 qui s’est écrasé ce mercredi 8 janvier peu après son décollage de l’aéroport international de Téhéran.

«Selon les informations provisoires, l’avion s’est écrasé à cause d’une panne d’un moteur de l’appareil due à des raisons techniques. La piste terroriste est exclue dans l’immédiat», indique l’ambassade sur son site.

D’après l’agence Irna, citant un porte-parole de l’aéroport international Imam Khomeiny de Téhéran, il y avait 176 personnes à bord: 167 passagers et 9 membres de l’équipage.

Le Président ukrainien Volodymyr Zelensky a mis en garde contre toute toute «spéculation» après le crash qui a fait environ 170 morts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.