Crédit bancaire: Essoufflement à fin avril
Crédit bancaire: Essoufflement à fin avril

L’activité économique tourne au ralenti, comme le résume l’évolution des crédits distribués à fin avril. Cet essoufflement se double d’une hausse des crédits en souffrance…

Les statistiques monétaires de Bank Al-Maghrib bouclant le mois d’avril ne prêtent pas au doute.
L’encours des crédits bancaires ressort en recul de 0,8% à 863,7 Mrds Dh comparativement à décembre tandis qu’il s’améliore de 4% en glissement annuel.

Par type de crédits, l’évolution mensuelle de l’encours intègre une baisse de 2,1% des comptes débiteurs et crédits de trésorerie à 176,2 Mrds Dh (+8,3% par rapport à avril 2018), une quasi-stagnation (-0,2%) des crédits à l’équipement à 174,5 Mrds Dh (+1,8% en Y-o-Y), un recul de 5,6% des créances diverses sur la clientèle à 118,7 Mrds Dh (+0,6% sur une année), une hausse de 0,7% des crédits immobiliers à 271,1 Mrds Dh (+3,8% par rapport à avril 2018) intégrant une quasi-stagnation de 0,3% des crédits à l’habitat à 209,9 Mrds Dh et une appréciation de 1,4% des crédits aux promoteurs immobiliers à 58,2 Mrds Dh, et enfin une quasi-stagnation de 0,2% des crédits à la consommation à 54,9 Mrds Dh (+5,2% comparativement à une année auparavant).

Pour leur part, les créances en souffrance augmentent de 1,2% à 68,1 Mrds Dh (+4,9% comparativement à avril 2018), pour un taux de contentieux en hausse à 7,9% (+0,2 point).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.