Crise du Venezuela: L’ambassadeur d’Allemagne congédié par Caracas

Crise du Venezuela: L’ambassadeur d’Allemagne congédié par Caracas
Crise du Venezuela: L’ambassadeur d’Allemagne congédié par Caracas

L’ambassadeur d’Allemagne au Venezuela, Daniel Kriener, a été déclaré persona non grata, a annoncé mercredi le ministère vénézuélien des Affaires étrangères sur son site internet. Le diplomate allemand a 48 heures pour quitter le Venezuela, d’après la publication.

«Le gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela rend publique la décision de déclarer persona non grata l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne, Daniel Kriener, en raison de ses actes répétés d’ingérence dans les affaires intérieures du pays, en violation flagrante des normes qui régissent les relations diplomatiques», a indiqué le ministre des Affaires étrangères Jorge Arreaza, postant le texte du communiqué sur Twitter. Caracas juge «  inacceptable qu’un diplomate étranger joue sur son territoire un rôle public convenant plus à un dirigeant politique dans la droite ligne du projet de complot des secteurs extrémistes de l’opposition vénézuélienne», note le ministère. Et rappelle qu’il était prêt à entretenir des relations de respect avec tous les pays européens, qui, loin d’encourager le coup d’État et la violence, œuvraient pour une solution pacifique et le dialogue entre les forces politiques vénézuéliennes.

L’Allemagne fait partie des pays ayant reconnu Juan Guaido qui  comme Président par intérim du Venezuela.

La crise politique dans le pays a éclaté quand l’opposant Juan Guaido, renvoyé le 22 janvier du poste de président de l’Assemblée nationale vénézuélienne sur décision de la Cour suprême, s’est autoproclamé le lendemain «Président en exercice du pays» et a prêté serment au cours d’une manifestation. Les États-Unis et une cinquantaine d’autres pays, dont la France et l’Allemagne, l’ont reconnu comme «Président par intérim». Le Président Nicolas Maduro a qualifié Juan Guaido de pantin des États-Unis. La Chine, la Russie, la Turquie et le Mexique ont apporté leur soutien au gouvernement en place.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.