Crise libyenne: G. Salamé à Rabat

Crise libyenne G. Salamé à Rabat
Crise libyenne G. Salamé à Rabat

Le Maroc soutient une solution inter-libyenne pour parvenir à un règlement définitif à la crise que connaît ce pays maghrébin, et ce sous l’égide de l’ONU, a affirmé, lundi à Rabat, le ministre des affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.

S’exprimant lors d’une conférence de presse conjointe avec l’Envoyé spécial des Nations Unies en Libye, Ghassan Salamé, Bourita a souligné que « le Maroc soutient une solution formulée par les Libyens » concernant cette crise, et ce, dans le cadre des efforts déployés par l’ONU, en tant qu’unique organe habilité à résoudre ce problème.

« A l’approche d’élections importantes aux niveaux régional et international, le Maroc veille toujours à être à l’écoute des positions et points de vue de l’Envoyé spécial des Nations Unies en Libye », a déclaré le ministre à l’issue de l’entretien qu’il a eu avec Salamé.

Le Royaume appuie et valorise tous les efforts de l’envoyé spécial de l’ONU dans un contexte marqué par les difficultés, a-t-il rappelé, relevant qu’un progrès lent, mais fondé sur de solides bases visant à aider le peuple libyen frère, a été enregistré sur certains niveaux.

Compte tenu de la portée maghrébine de cette crise, le Maroc accorde un intérêt particulier à la résolution de ce problème, a poursuivi Bourita, mettant en avant la contribution que le Royaume souhaite apporter à la Libye sous l’égide de l’ONU, notamment dans le cadre de l’accord de Skhirat et des différentes propositions formulées aujourd’hui visant à sortir ce pays frère de l’impasse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.