Culture:Faissal Ben Kiran à Medina Art Gallery: Hommage aux maîtres 

Tanger va à accueillir les nouvelles œuvres de Faissal Ben Kiran du 21 février au 13 mars prochains.

«Après ses installations, ses séries, d’une facture abstraite, le jeune artiste renoue avec le figuratif, une belle manière de rendre hommage à ses maîtres», signale un communiqué. Référence est ainsi faite à Diego Velázquez dont l’artiste revisite, à sa manière, les «Ménines».
F. Ben Kiran rend hommage aussi aux maîtres marocains tels des Mohamed Melehi ou Farid Belkahia mais aussi à ses maîtres de l’école de Tétouan,  Saâd Ben Chaffaj, Abdelbassit Ben Dahman, Ahmed Ben Yessef, Bouzid Bouabid, Abdelkrim Ouazzani…

«Ce nouvel accrochage, attendu par ses admirateurs, est aussi une célébration de la Femme. La femme du nord avec ses costumes et bijoux. Des belles odalisques qui jouent du luth ou du « rebab » dans des caftans aux couleurs chatoyantes, aux broderies aux motifs et signes énigmatiques.
L’ensemble révèle tout un art de vivre. L’art de vivre andalou dont la colombe blanche, Tétouan, sauvegarde jalousement le prestige. C’est dans cette cité bénie que l’artiste vu le jour et a fait l’apprentissage de la vie et de l’art au sein d’une famille artistique
», lit-on dans le communiqué.

Né en 1975, Faissal Ben Kiran décroche son baccalauréat en arts plastiques en 1995.  Diplôme de deuxième cycle de l’Institut National des Beaux-arts de Tétouan, il s’engage dans l’enseignement et expose dés le début des années 90.
Fidèle à Medina Art Gallery, que dirige Omar Salhi, il y revient pour notre grand plaisir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.