Dans le sillage de «l’affaire Bouachrine»: El Othmani innocente les siens et attaque un Site!

Dans le sillage de «l’affaire Bouachrine»: El Othmani innocente les siens et attaque un Site!

#MeToo continue à faire des vagues dans le landerneau politique depuis qu’une des victimes présumée de Taoufiq Bouachrine, déféré devant la Justice pour viols et agressions sexuelles a jeté un pavé dans la mare en déclarant avoir été victime d’un ministre Pjidiste qui a rempilé dans l’actuelle majorité. Ainsi, sans attendre l’aboutissement du procès, le chef du gouvernement a réagi aux allégations d’agression sexuelle portées contre un ministre PJD et décidé, dans la foulée, de porter plainte contre le site électronique à l’origine de ces « affirmations ».

Dans un communiqué du secrétariat général du Parti de la justice et du développement (PJD), publié dans la soirée du mardi au mercredi et signé par Saad Eddine El Othmani, la formation islamiste annonce porter plainte contre un journal électronique ayant accusé un des ministres PJD d’avoir sexuellement agressé une des plaignantes dans l’affaire Bouachrine.

C’est barlamane.com qui avait rapporté l’information selon laquelle une des plaignantes dans l’affaire Bouachrine aurait déclaré aux enquêteurs, lors de sa convocation à la BNPJ, avoir été victime d’agressions sexuelles de la part d’un ministre PJD ayant officié dans le gouvernement Benkirane mais aussi dans l’actuel gouvernement dirigé par Saad Dine EL Othmani.

Le leader du PJD note que les allégations portées à l’encontre d’un de ses ministres sont la preuve d’un «manque de déontologie et de professionnalisme» du site électronique porteur de « ces allégations » qui ne sont que des « mensonges ». Il s’agit, selon lui, d’un «lynchage systématique» qui viserait les cadres de son parti. «Nous avons donc décidé de nous tourner vers la justice dans le but de porter plainte contre ce site électronique», conclut le communiqué.

La question qui se pose dès lors serait de savoir si l’affaire Bouachrine sur laquelle la Justice est appelée à statuer fera des petits. La montée au créneau de S.E El Othmani ne fera certainement pas oublier à l’opinion des épisodes assez croustillants ayant émaillé la chronique peu vertueuse du PJD qui avait débouché sur le fameux « couple » gouvernemental, cela sans parler de l’affaire de la Mercedes où un autre couple a fui le MUR pour revisiter le Kama sutra…

1 COMMENTAIRE

  1. Jamais auparavant les marocains n’ont connu des débâcles sexuelles aussi pervers que quand le PJD a pris le pouvoir et c’étaient ces barbus qui prônent l’éthique religieuse qui ont été les auteurs.
    Monsieur le Premier ministre, allez vous faire enculer, vous et celui qui vous a nommé!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.