Découverte au fin fond de la ceinture de Kuiper: Farout, preuve de l’existence de la « Planète X » ?

Découverte au fin fond de la ceinture de Kuiper Farout, preuve de l’existence de la « Planète X »
Découverte au fin fond de la ceinture de Kuiper Farout, preuve de l’existence de la « Planète X »

Le Centre des planètes mineures a dévoilé la découverte d’une nouvelle Planète dans notre Système solaire. Il s’agit de Farout, qui signifie «très loin», à environ 18 milliards de kilomètres. Cette planète, la plus distante du Soleil jamais observée depuis la Terre, nourrit désormais le débat autour de l’existence ou non de la fameuse « Planète X ». L’astre Farout, aux reflets rosés, provisoirement baptisée 2018 VG18, consacre-t-il pour autant l’existence de la mystique « planète X » qui fait craindre le pire aux terriens ?


En attendant, les scientifiques signalent que cette nouvelle planète naine se trouve à environ 120 fois la distance entre la Terre et le Soleil, dans la ceinture de Kuiper de notre Système solaire, cette bande d’astéroïdes entourant le Système solaire au-delà de l’orbite de Neptune. Très éloigné de la Terre, les chercheurs ne savent pas beaucoup de choses sur ledit astre, mais ont établi qu’il fait quelque 500 kilomètres de diamètre, celui de la Terre étant d’environ 12.700 kilomètres. Son trait particulier est qu’il est nacré de rose, ce qui laisse présumer la présence de glace à sa surface.
Son orbite n’a pas pu encore être précisée, mais on sait qu’il se déplace très lentement et qu’il lui faudrait 1.000 ans pour faire le tour du Soleil. Ces prochaines années, les astronomes comptent poursuivre et affiner leurs observations.
«VG18 est beaucoup plus loin et se déplace bien plus lentement que tout autre objet observé dans le Système solaire jusqu’à présent. Il faudra par conséquent plusieurs années pour déterminer définitivement son orbite», a expliqué dans un communiqué Scott Shepard, de la Carnegie Institution for Science, l’un des astronomes derrière la découverte.
La théorie développée autour de la « planète X » (ou planète Neuf pour ceux qui ne comptent pas Pluton), corps céleste plusieurs fois plus grand que la Terre en orbite autour du Soleil, sera-t-elle pour autant étayée par cette découverte qui laisse la place au mystère ? En effet, la planète massive devrait exercer son influence gravitationnelle sur Farout et son orbite. Les astronomes soulignent toutefois qu’il ne s’agit que d’une supposition et qu’aucune preuve directe de l’existence de la fameuse «planète X» n’a été détectée.
En octobre dernier, des chercheurs avaient découvert un autre objet évoluant au-delà de l’orbite de Neptune, baptisé 2015 TG-387 et surnommé Le Gobelin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.