Dialogue stratégique maroco-britannique: première session fructueuse

Dialogue stratégique maroco-britannique : première session fructueuse

Le Maroc et le Royaume Uni ont tenu leur première session du Dialogue Stratégique, jeudi à Londres, sous la présidence du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita et son homologue, le Secrétaire d’Etat aux affaires étrangères et au Commonwealth, Boris Johnson.

Cette première rencontre du genre a été marquée par la signature, par les deux ministres des Affaires étrangères, de plusieurs accords, visant à renforcer davantage le cadre juridique existant entre les deux pays.

« La tenue de ce Dialogue marque une étape nouvelle dans les relations bilatérales entre les deux Royaumes et leur insuffle une forte dynamique afin de consolider les acquis de coopération et asseoir un socle de visions communes des enjeux et défis du partenariat Maroc-Royaume Uni », a commenté la diplomatie marocaine.

Dans ce cadre, il a été rappelé la profondeur des relations qui unissent les 2 pays depuis 800 ans et l’amitié traditionnelle. Et que cet accord est intervenu pour conforter cette particularité des relations séculaires entre les deux monarchies et pour renforcer la dynamique de coopération bilatérale pour l’inscrire dans une perspective plus ambitieuse.
Ce nouveau dialogue qui porte sur des questions stratégiques d’intérêt mutuel, est fondé sur le respect mutuel. Comme il s’inscrit dans l’esprit d’amitié et de coopération étroite qui caractérise les relations bilatérales.

On notre aussi le caractère régulier de ce dialogue qui se tiendra annuellement et alternativement. Ainsi que la caractère global pour garder l’harmonie à travers la mise en place de quatre pôles (politique, sécuritaire, économique et commercial, culture éducation et jeunesse). Les deux parties sont appelées, dans ce cadre, à maintenir des canaux de communication réguliers, et désignation du ministre d’État chargé du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord, Alastair Burt, et la secrétaire d’Etat, Mounia Boucetta, en tant que premiers points de contact pour examiner et résoudre les questions bilatérales clés, y compris celles à caractère urgent.

La délégation marocaine qui a pris part à ce rendez-vous diplomatique comprenait également la Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Mounia Boucetta, et le Secrétaire d’Etat chargé de l’Investissement, Othmane El Firdaous, ainsi que d’autres hauts responsables de différents départements ministériels.

Autre fait notable, le Royaume-Uni a affirmé, à cette occasion aussi, avoir « pris note » des efforts « sérieux et crédibles » déployés par le Maroc pour « aller de l’avant » vers un règlement de la question du Sahara. Londres a exprimé cette position dans l’accord sous forme d’échange de lettres portant institution du dialogue stratégique maroco-britannique. Le Maroc et le Royaume-Uni ont discuté, à cette occasion, de la coopération bilatérale et des questions régionales, y compris le Sahara « où le Royaume-Uni a pris note des efforts sérieux et crédibles faits par le Maroc pour aller de l’avant vers un règlement » de cette question, précise-t-on dans l’accord.

Les deux parties ont également discuté des questions d’ordre international telles que la sécurité aérienne et maritime, la coopération en matière de lutte contre le terrorisme, un domaine dans lequel Londres souhaite « mieux comprendre le système interne marocain d’intervention en cas de crise », ainsi que le commerce et les investissements, l’éducation, les sports et la culture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.