Djihadistes marocains: Ces chiffres qui font froid dans le dos…

Djihadistes marocains: Ces chiffres qui font froid dans le dos…

Dans un rapport présenté à la commission de l’Intérieur et des collectivités locales, le 10 mai à la Chambre des représentants, le ministre de l’Intérieur est revenu sur les ravages du djihadisme que le pays est en droit de craindre. Abdelouafi Laftit a souligné que sur les 1631 Marocains ayant rejoint les groupes djihadistes en Irak et en Syrie, 333 sont des enfants. Des chiffres qui donnent à réfléchir. En effet, les enfants représentent un cinquième du contingent des djihadistes marocains ayant rejoint les foyers de tension au Moyen-Orient. Plus, ce sont aussi 284 femmes qui ont rejoint les théâtres d’opération où Daech et consorts s’activent.
De ce lot, l’organisation du groupe Etat islamique a recueilli, à lui seul, 864 Marocains, soit plus de la moitié des 1631 recensés par le département de l’Intérieur. Ce dernier révèle également que 558 djihadistes marocains ont déjà trouvé la mort dans les zones de combat. Ce qui donne des sueurs froides à l’heure où le repli des contingents de djihadistes étrangers est à l’ordre du jour depuis que la lutte contre la nébuleuse terroriste a pris une autre tournure aussi bien en Irak, avec la récupération en cours de la vaste province de Ninive, qu’en Syrie où la reprise d’Alep a sonné le glas pour les contingents de mercenaires de la foi. Abdelouafi Laftit, qui présentait son exposé en marge des discussions relatives au projet de loi de finances, a par ailleurs rappelé qu’en 2016, 16 cellules terroristes ont été démantelées au Maroc. Un chiffre légèrement en baisse par rapport à 2015, année durant laquelle les autorités avaient réussi à démanteler 23 cellules djihadistes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.