Ebats mortels à Rabat Des images gores sur le web…
Ebats mortels à Rabat Des images gores sur le web…

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SELECT `wp_adrotate`.`id`, `wp_adrotate`.`title`, `wp_adrotate`.`bannercode`, `wp_adrotate`.`image`, `wp_adrotate`.`tracker`, `wp_adrotate_linkmeta`.`group` FROM `wp_adrotate`, `wp_adrotate_linkmeta` WHERE ( `wp_adrotate_linkmeta`.`group` = 1) AND `wp_adrotate_linkmeta`.`user` = 0 AND `wp_adrotate`.`id` = `wp_adrotate_linkmeta`.`ad` AND (`wp_adrotate`.`type` = 'active' OR `wp_adrotate`.`type` = '2days' OR `wp_adrotate`.`type` = '7days') GROUP BY `wp_adrotate`.`id` ORDER BY `wp_adrotate`.`id`;

Dans le cadre de la poursuite des investigations menées par les services de la préfecture de police de Rabat suite à l’homicide volontaire d’une femme ayant fait l’objet d’une vidéo relayée sur les réseaux sociaux, le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat a arrêté huit autres individus pour leur implication présumée dans des actes criminels liés à la non dénonciation d’un crime et non assistance à personne en danger.

Selon un communiqué de la DGSN, les mis en cause, âgés entre 33 et 61 ans, ont été interpellés dans le cadre des investigations menées suite à la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo montrant l’agression physique qui a conduit à la mort de la victime. Ces investigations ont permis d’identifier la personne impliquée dans le tournage de cette vidéo et qui s’est avéré qu’il est en détention dans le cadre d’une autre affaire pénale, indique le communiqué.
Les mêmes investigations ont permis d’identifier sept autres mis en cause, dont certains ont assisté à l’agression sans porter assistance à la victime et d’autres ont reçu la vidéo et connaissaient ses circonstances sans aviser les autorités compétentes, a précisé la même source.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les tenants de ces actes criminels et identifier d’éventuels autres complices.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.