Elections générales en RDC: Des reports partiels sont prévus

Elections générales en RDC Des reports partiels sont prévus
Elections générales en RDC Des reports partiels sont prévus

Carbone Beni, le coordonnateur du mouvement citoyen Filimbi, ainsi que trois de ses camarades, sont sortis de la prison de Makala ce 25 décembre, après avoir purgé une peine d’une année de prison. Ils entendent très vite reprendre leurs activités. Cet élargissement qui intervient à la veille des élections générales devant se dérouler en RDC, avec quelques jours de retard sur le calendrier, est de nature à apaiser la tension dans la région la plus instable du pays. En tout cas, les élections générales prévues dimanche en République démocratique du Congo ont été reportées au mois de mars dans deux zones de conflit, a indiqué mercredi la commission électorale nationale indépendante (Céni). «Les élections directes dans les circonscriptions électorales de Beni, Beni ville et Butembo ville, en province du Nord-Kivu (dans l’est), ainsi que Yumbi, dans la province de Maï-Ndombe (dans le sud-ouest), initialement prévues le 30 décembre 2018, sont programmées au mois de mars 2019 et feront l’objet d’un calendrier spécifique», indique un communiqué de la Céni.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.