A fin février 2019, le secteur de l’énergie électrique a enregistré une augmentation de sa production nationale de 27,1%, après +7,7% un an auparavant.

Cette dynamique a bénéficié de la progression de la production privée de 53,7%, après +0,5% à fin février 2018 et de celle des projets développés dans le cadre de la loi 13-09 (+135,4%), atténuée par un recul de la production de l’ONEE de 22,3%.

Pour sa part, la consommation de l’énergie électrique s’est appréciée de 1% à fin février 2019, contre +3,7% il y a une année. Cette évolution recouvre une quasi-stagnation des ventes de l’énergie de très haute, haute et moyenne tension et une hausse de celles de l’énergie de basse tension de 4,8%.

De son côté, le solde des échanges de l’énergie électrique avec l’Algérie et l’Espagne s’est replié de 135,1% à fin février 2019, suite au recul du volume de l’énergie importée de 93,5%, allégé par le renforcement de celle exportée de 1788,3%, dans un contexte d’une hausse de l’énergie nette appelée de 3,7%, après +4,4% un an plus tôt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.