Energies renouvelables: Le PDG de Siemens Gamesa lance un appel aux étudiants
Energies renouvelables: Le PDG de Siemens Gamesa lance un appel aux étudiants

Selon un nouveau rapport de KPMG, commandé par Siemens Gamesa Renewable Energy, le principal fabricant d’énergie éolienne, l’accélération de l’utilisation de l’énergie éolienne permettrait de réduire la pollution, de sauver des vies et de préserver des ressources en eau essentielles.

Le rapport de KPMG sur l’énergie éolienne « Les impacts socio-économiques de l’énergie éolienne dans le contexte de l’énergie transition » a mis en évidence des avantages significatifs pour la société grâce à la fourniture d’énergie propre. Et montré que la demande d’énergie éolienne pourrait être multipliée par neuf d’ici 2040 (de 4% à 34%), et qu’une décennie plus tard en 2050, elle éviterait la même pollution que les 80 villes les plus polluantes (5,6 milliards de tonnes de CO2).
Cette réduction aurait des avantages réels pour la société en sauvant jusqu’à quatre millions de vies par an et en réduisant les coûts liés à la santé jusqu’à 3,2 billions de dollars par an.

En réponse, Markus Tacke, PDG de Siemens Gamesa, a appelé les étudiants du monde entier à opter pour des études en STEM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques) et des carrières dans les énergies renouvelables pour jouer leur rôle dans la lutte contre le changement climatique.
Les étudiants ont transformé le débat sur le changement climatique en 2019, apportant une urgence et une énergie nouvelles à la crise croissante.
Les données confirment cette préoccupation, puisque 60 % des espèces sauvages ont disparu en un peu plus de 40 ans.

M. Tacke a reconnu l’impact que les jeunes avaient eu sur la question et s’est engagé sans faillir à apporter une énergie propre dans le cadre des efforts déployés pour faire face à la crise.
Tacke a lancé un appel à l’action à l’intention des jeunes en soulignant qu’une grave pénurie d’étudiants poursuivant une carrière dans les STIM pourrait priver l’industrie des talents dont elle a besoin pour susciter le changement.

Le nouveau rapport identifie également d’autres gains importants découlant de la transformation de l’énergie.
La rareté de l’eau devient un problème majeur qui touche 40% de la population mondiale. Le rapport souligne que le vent pourrait économiser 16 milliards de m3 d’eau d’ici 2030 (environ 15% de l’eau de la mer Morte).
Les énergies renouvelables pourraient également être la clé de l’amélioration du bien-être dans les pays pauvres.

Dans le monde, un milliard de personnes vivent encore aujourd’hui sans électricité et 2,7 milliards n’ont pas accès à des combustibles et des technologies propres pour cuisiner.
Avec une transition énergétique ambitieuse, l’accès universel à l’électricité et à une cuisine propre serait atteint en une décennie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.