Erfoud dans la course vers Mars : Des tests pour « SherpaTT »

Le centre de recherche Ibn Battuta, près d’Erfoud, dont l’environnement est semblable à celui sur Mars, abrite les essais financés par le programme européen Horizon 2020 et coordonnés par « The international Project Plan European Roadmap and Activities for Space Exploitation of Robotic » (PERASPERA), en étroite collaboration avec les instituts allemands de robotique et de mécatronique DFKI et DLR, les services d’applications spatiales en Belgique, Magellium et le laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes LAAS en France, GMV en Espagne, Kings College de Londres et Airbus. Essais qui mettent à rude épreuve le rover SherpaTT.
Durant ces tests, les scientifiques ont noté quelques anomalies à rectifier. Avec les dunes du Sahara, notamment, l’algorithme n’était pas totalement efficace. En effet, ces dunes sont tellement uniformes, qu’il était compliqué de les différencier et donc parvenir à naviguer.
Le rover SherpaTT a réussi un parcours de 1,3 km, et ce en totale autonomie, et a pu envoyer une demande de confirmation au planificateur principal, lorsqu’il était face à des roches inconnues. Ces essais visent à assurer une réelle autonomie de ces robots et leur permettre de prendre des décisions sans intervention des analystes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.