Fédération Royale Marocaine de Basketball: Un président qui se gausse de tout le monde !

Fédération Royale Marocaine de Basketball Un président qui se gausse de tout le monde !
Fédération Royale Marocaine de Basketball Un président qui se gausse de tout le monde !

A La Fédération Royale Marocaine de Basketball, tout se corse de plus en plus. Une fédé ingouvernable à cause de l’entêtement d’un président parachuté. Qui se gausse de tout le monde au nom d’une majorité frelatée dépourvue de la légalité charismatique, sportive voire juridique.

Bien que la justice ait rendu deux jugements en annulant la tenue de deux assemblées générales et bien que l’audit viziriel par le biais d’un cabinet d’expertise a refusé la certification de la gouvernance de cette fédé à savoir ses finances, le président de la FRMBB, un certain Mostafa Aourach, un inconnu de la famille du Basketball, ne lâche pas prise. Il défie tout le monde en l’occurrence le ministère de la Jeunesse et des Sports qu’il n’entend pas de cette oreille. De sources fiables, les réponses du ministère de tutelle aux courriers du président de la fédé de basketball sont claires comme l’eau de roche.
A titre d’exemple et non des moindres, la tenue de l’Assemblée Générale Ordinaire , prévue le 9 décembre prochain ne peut avoir lieu. Et pour cause, « les jugements du Tribunal de Première Instance de Rabat ne sont pas certes définitifs mais ils ont un effet suspensif », nous a déclaré un orfèvre en la matière. C’est d’ailleurs l’une des réponses du ministre de la Jeunesse et des Sports qui a rappelé à l’ordre le président de la FRMBB suite à des questions de ce dernier.
On nous précise que le ministère de la Jeunesse et des Sports est au dessus de ce tohu bohu qui ronge encore la fédé de basketball.
Quant aux clubs qui rouspétent, ils déplorent la nonchalance du ministère de la Jeunesse et des Sports qui a beau saisir la Cour des comptes sans pour autant appliquer la loi 30-09 notamment l’article 31 qui stipule la mise en demeure dans un premier temps pour arguer l’épée de Damoclès visant la dissolution du Comité Directeur Fédéral et la désignation d’un Comité Provisoire chargé de tenir une Assemblée Générale pour élire de nouveaux dirigeants.
Cinq grands clubs de la division d’Excellence sont décidés résolument à acculer l’actuel président soit à la démission soit à la destitution. Ce sont les président du MAS de Fès, présidé par Noureddine Iraki, du Chabab Watya de Tan Tan , présidé par Nija Elle Medrej, du WAC présidé par Aziz Chabine de l’ASE d’Essaouira , présidé par Azzedine Obbad et de l’IRT de Tanger, présidé par Abdelouahed Boulaich. Tous ces présidents et bien d’autres, ils sont catégoriques là-dessus. Ils ne font pas dans la dentelle en mettant en garde le très controversé actuel président de la FRMBB. Le basketball est devant une sempiternelle impasse et il est temps de crever l’abcès comme quoi tous les moyens sont bons!
A rappeler que l’Equipe Nationale a collectionné des bides au dernier tour éliminatoire de la coupe du monde et d’une manière éhontée. Nous y reviendrons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.