FIAD 2017: La croissance inclusive en Afrique en question

FIAD 2017: la croissance inclusive en Afrique en question
Le Club Afrique Développement du groupe Attijariwafa bank vient d’annoncer les principaux axes de la 5ème édition du Forum International Afrique Développement qu’il organise les 16 et 17 mars 2017, à Casablanca. Plus de 1 500 opérateurs économiques et institutionnels africains et internationaux de plus de 20 pays sont attendus à cette édition dont le thème retenu n’est autre que « Les nouveaux  modèles de croissance inclusive en Afrique ». Une thématique de choix qui fait échos aux reconfigurations économiques mondiales actuelles, les enjeux et les opportunités de développement du continent, centrés sur les fondamentaux pour ses habitants (agriculture, électrification, accès au logement, infrastructures, urbanisation, etc.). Les participants s’attelleront à examiner les nouveaux modèles de croissance inclusive , notamment par la participation à 3 workshops animés par des experts et axés sur le rôle des acteurs privés dans la création de valeur partagée en Afrique, l’Urbanisation de la fracture au levier de la croissance et de l’inclusion : les opportunités d’investissement, et Comment accélérer l’inclusion financière. En plus des rendez-vous B to B préalablement organisés, les participants au forum auront aussi accès au Marché de l’Investissement où 8 pays sont à l’honneur pour cette  édition. Il s’agit du Burkina Faso, la République du Congo, la Côte d’Ivoire, l’Egypte, Madagascar, le Rwanda, le Sénégal et la Tunisie. Chacune des délégations officielles est invitée à présenter les plans nationaux de développement et les banques de projets d’investissements. Au sein du Marché de l’Investissement, outre les stands Pays, des présentations de projets structurants sont également prévues, ainsi que des sessions de présentations d’initiatives d’acteurs économiques en faveur des entreprises africaines. Depuis sa création, le Forum a réuni plus de 5 500 opérateurs de 36 pays, dont 24 d’Afrique, générant plus de 13 000 réunions B to B, et suscitant d’édition en édition, davantage d’émulation et de manifestations d’intérêts des opérateurs économiques du continent et de ses partenaires, outre les partenariats et contrats signés à l’occasion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.