FMI: Vers un déficit budgétaire plus prononcé
FMI: Vers un déficit budgétaire plus prononcé

À l’issue de sa mission consacrée à la 2ème revue de l’accord au titre de la Ligne de Précaution et de Liquidité -LPL- en faveur du Maroc, les analystes du Fonds Monétaire International (FMI) anticipent un déficit budgétaire de 4% du PIB en 2019 et ce, en raison de la hausse des dépenses en capital plus importante que celles des recettes.

Les projections du FMI font également ressortir que la croissance économique du Maroc devrait atteindre 2,8% en 2019, du fait d’une contraction de la production agricole et d’une reprise modérée de l’activité hors agriculture.

De son côté l’inflation ralentirait à 0,4% alors que le déficit des transactions extérieures courantes devrait se réduire à environ 5,1% du PIB en 2019.
Aussi, les réserves internationales brutes devraient atteindre 25,5 Mrds $  à fin 2019, soit environ 5,2 mois d’importations.

Sur un autre registre, l’équipe du FMI souligne que les autorités comptent accélérer les réformes budgétaires dans les années à venir, à travers notamment la mise en œuvre des recommandations des Assises nationales sur la fiscalité de mai 2019, l’optimisation de la gestion des actifs publics, la poursuite de la rationalisation des dépenses de fonctionnement et le renforcement de l’efficacité des dépenses d’investissement.
En effet, ces efforts devraient permettre d’accroître l’espace budgétaire nécessaire pour l’investissement public et les programmes sociaux en faveur des populations vulnérables. Ils devraient contribuer également à réduire la dette publique à 60% du PIB à moyen terme.

En parallèle, le FMI note avec satisfaction que les autorités ont l’intention d’assouplir progressivement le régime de change, ce qui permettra à l’économie marocaine de mieux absorber les chocs extérieurs et de préserver sa compétitivité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.