Football/CAN 2019 Équipe Nationale Marocaine Inquiétudes et incertitudes !
Football/CAN 2019 Équipe Nationale Marocaine Inquiétudes et incertitudes !

Deux fois seulement finaliste ,vainqueur une seule fois et deux fois demi-finalistes , voilà en quelques mots le bilan de l’Equipe Nationale Marocaine de Football sur 31 éditions de la Coupe d’Afrique des Nations.

C’est un palmarès chétif de l’Equipe Nationale Marocaine à la CAN.
Depuis sa première participation en 1972, le Onze national n’est pas même pas parvenu à se qualifier à certaines éditions. Et lors de certaines participations, le Onze National collectionne des bides en sortant dés le premier tour de la Compétition bien que l’État ait toujours accordé des moyens financiers et logistiques démentiels.

Aujourd’hui, les moyens dont dispose la FRMF sont dix fois plus importants que par le passé sans aucun exploit.
Aujourd’hui, avec une sélection nationale « importée », on verse dans un optimisme béat.

Ce qui a été constaté récemment lors des deux matches amicaux contre la Gambie et la Zambie prouve que l’on navigue à vue.
Ce ne sont pas les défaites enregistrées lors des deux rencontres amicales au stade de Marrakech mais plutôt l’absence d’une véritable cohésion d’un Onze national qui galère avec un nombre de joueurs qui semblent proches pour « raccrocher » leurs godasses de par leur âge.

Le sélectionneur national, Hervé Renard, demeure réaliste et évite de parler même d’une qualification aux demi-finales.
Des demi-finales de l’édition de 2017 avec seize équipes sont aujourd’hui les quarts de finale de la CAN 2019 en Egypte avec 24 équipes.

Cependant, le président de la FRMF rêve du sacre comme il a rêvé de celui de la RSB avant que son rêve ne soit brisé en finale retour contre le Zamalek de l’Égypte.

Hervé Renard joue sa dernière carte quelque soit le résultat car il est décidé à divorcer d’avec la FRMF pour évoluer ailleurs.
Hervé Renard allait mettre un terme à son contrat après la Coupe du monde 2018 si ce n’est que le président de la FRMF l’eut rassuré de l’organisation de la CAN 2019 au Maroc !

La suite, on m’a connait et elle a commencé par se débarrasser du DTN , Nacer Larguet.
Le commentaire de Hervé Renard sur Facebook juste après la mise à l’écart de Nacer Larguet en dit long sur les visées du sélectionneur national après la CAN 19.

Et derrière le problème de l’attaquant Hamdallah se cache beaucoup de mauvaises choses  qui seront certainement divulguées si jamais on enregistre des déconvenues au premier tour ou aux seizièmes et aux quarts de finale !
Voilà pourquoi on est inquiets et incertains et c’est d’ailleurs le propre de la glorieuse incertitude du sport en général et du football en particulier !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.