Football: Raja de Casablanca: l’ingérence de la FRMF!

Football: Raja de Casablanca: l'ingérence de la FRMF!
Football: Raja de Casablanca: l'ingérence de la FRMF!

Après avoir forcé Saïd Housbane à mettre la clé sous le paillasson sans provoquer préalablement une Assemblée Générale Extraordinaire pour avoir le quitus et élire un nouveau bureau dirigeant, le Raja de Casablanca demeure jusqu’à présent pris en otage par un prétendu comité provisoire qui n’a aucune légitimité ni légalité!

Au lieu d’observer la neutralité , le président et ses sbires ont été intervenus comme un éléphant dans un magasin de porcelaine! En vertu des statuts du club voire de la FRMF , cette dernière n’a droit de cité dans l’assemblée générale.
Pis encore, la FRMF reconnaît de fait un Comité Provisoire, valide le transfert de ses joueurs etc . Un Comité Provisoire qui ne peut en aucune manière se subtituer à un bureau dirigeant élu. Même la validation de la liste des adhérents doit être frappée de nullité.
Comme à la FRMF, tout est nul et non avenu du fait du non respect des statuts et des Règlements Généraux. En un mot comme en mille, l’homologation des assemblées générales des clubs ne relève pas de la Fédération ni du ministère de la Jeunesse et des sports. En cas de litige, seul un jugement définitif d’un Tribunal sportif ou étatique est valable. Le reste, c’est de l’ingérence. Et il n’est pas trop pour que Saïd Housbane revienne pour rendre les comptes et élire un nouveau bureau dirigeant lors d’une Assemblée Générale extraordinaire transparente et démocratique. C’est là où la FRMF devait intervenir pour rappeler au Comité Provisoire son illégalité et l’obligation de tenir l’assemblée générale Extraordinaire par le président sortant!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.