Forfait de la sélection féminine marocaine de Basket-ball: Inadmissible!

Forfait de la sélection féminine marocaine de Basket-ball: Inadmissible!
Après la sélection nationale marocaine masculine qui a pâti du bricolage et de l’improvisation du président de la FRMBB, voici le forfait de la sélection marocaine féminine qui devait affronter la Tunisie pour le compte de l’AFROBASKET 2017, prévu en septembre prochain au Mali.
Si on se fie aux déclarations de l’actuel sieur président de la Fédération Royale Marocaine de Basket-ball, tout va bien dans cette fédération au grand malheur de ses détracteurs. Le forfait déclaré devant la Tunisie en vue d’une qualification aux championnats d’Afrique est inadmissible. Un forfait qui a suscité une colère chez les passionnés de la Balle Orange. Pourtant, le basketball féminin est organisé depuis 1978 par un championnat national de différentes divisions. Un championnat dans lequel évoluent des joueuses de l’Afrique, de l’Europe et des États-Unis d’Amérique…Inadmissible dans une fédération qui dispose d’un staff technique qui brille par les salaires mensuels et les indemnités qu’ils touchent sans assurer le minimum. De l’argent, il y en a aussi pour de bons bougres du Comité Directeur Fédéral mais pas pour les équipes nationales. De l’argent pour les futilités, les voyages, voire pour les fonctionnaires fantôches du ministère de la Jeunesse et des sports , il y en a assez au point que le président de la FRMBB est passé maître dans l’art de la dilapidation des deniers publics. Déjà, on ne sait pas comment ce quidam va s’en sortir du fait de ses démêlés avec la justice où il est poursuivi pour détournements de fonds publics.
Deuxième sport collectif populaire après le football, le basketball au Maroc demeure malade de sa fédération. Le ministère de la Jeunesse et des sports est incontestablement le premier responsable de la déliquescence dans laquelle se trouve la FRMBB. Avec un nouveau ministre de la Jeunesse et des sports, Rachid Alami Talbi pour ne pas le nommer, va-t-on intervenir pour mettre l’actuel président devant ses responsabilités en vertu de la convention d’objectifs et conformément au principe constitutionnel: responsabilité et reddition des comptes. Hormis les rapports d’audit qui ont provoqué un tollé de dysfonctionnements graves, l’heure a tout de même sonné pour que ce pauvre type mette la clé sous le paillasson et baliser la voie aux vrais profils compatibles avec la chose sportive et surtout avec le basketball. Que les intrus soient évincés !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.