Formule 1- La Scuderia plus véloce : Les tests de Barcelone confirmés en 2019 ?

Formule 1- La Scuderia plus véloce : Les tests de Barcelone confirmés en 2019 ?
Formule 1- La Scuderia plus véloce : Les tests de Barcelone confirmés en 2019 ?

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SELECT `wp_adrotate`.`id`, `wp_adrotate`.`title`, `wp_adrotate`.`bannercode`, `wp_adrotate`.`image`, `wp_adrotate`.`tracker`, `wp_adrotate_linkmeta`.`group` FROM `wp_adrotate`, `wp_adrotate_linkmeta` WHERE ( `wp_adrotate_linkmeta`.`group` = 1) AND `wp_adrotate_linkmeta`.`user` = 0 AND `wp_adrotate`.`id` = `wp_adrotate_linkmeta`.`ad` AND (`wp_adrotate`.`type` = 'active' OR `wp_adrotate`.`type` = '2days' OR `wp_adrotate`.`type` = '7days') GROUP BY `wp_adrotate`.`id` ORDER BY `wp_adrotate`.`id`;

Charles Leclerc et  Sebastian Vettel, les deux pilotes de la Scuderia Ferrari ont légèrement dominé la première séance d’essai d’inter saison organisée sur le circuit de Barcelone. Même le dernier jour, pourtant chaussées de pneus plus durs et donc moins rapides sur un tour, les monoplaces rouges pointent à moins d’une seconde de l’Allemand Nico Hülkenberg (Renault) meilleur temps des quatre jours.

La jeune recrue de la Scuderia a « mis l’émotion de côté » cette semaine pour signer des temps comparables à ceux de son expérimenté coéquipier. On y verra plus clair à l’issue de la deuxième session d’essais la semaine prochaine, au cours de laquelle les écuries se concentreront davantage sur la performance. « Ce qui importe, c’est où nous en serons à Melbourne [pour le premier GP le 17 mars, NDLR] et cela dépend du travail que l’on fera pendant ces deux semaines », rappelle Bottas, dont l’écurie vise un sixième doublé pilotes et constructeurs consécutifs, une performance inédite.

Une des interrogations de 2019 concerne le niveau de performance de Red Bull, troisième force du plateau ces dernières années, avec son nouveau moteur Honda. Il est trop tôt pour juger du travail du motoriste nippon pour se montrer à la hauteur des ambitions de son partenaire, habitué à gagner des courses. Mais pour l’heure, l’unité de puissance, qui n’a toutefois pas été poussée dans ses retranchements, apparaît fiable. Toro Rosso et Red Bull ont en effet bouclé 957 tours sans incident.

Renault, Toro Rosso, Alfa Romeo Racing (ex-Sauber) et son revenant finlandais Kimi Räikkönen ont tenu un bon rythme. Haas également, en dépit de pannes liées à l’électronique. McLaren, en reconstruction, et Racing Point (ex-Force India) se sont peu fait remarquer. Williams n’a roulé que mercredi après-midi et jeudi, faute d’avoir pu assembler sa monoplace à temps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.