Francofolies : Que cache le nouveau Larousse ?
Francofolies : Que cache le nouveau Larousse ?

Le Petit Larousse illustré a laissé filtrer, deux semaines avant la mise en vente de son édition 2020, quelques-uns des 150 mots et expressions nouvelles qui ont fait leur entrée dans ce dictionnaire.

On y trouve notamment « divulgâcher » (révéler prématurément) mais aussi « dédiésélisation » (ensemble des actions visant à réduire la proportion de véhicules à moteur diesel), le « bioplastique » (plastique biodégradable), sans lequel les océans deviendraient une « zone morte » (zone souffrant d’un appauvrissement en oxygène entraînant l’asphyxie de la faune marine).

« Adulescence » (phénomène générationnel où de jeunes adultes continuent d’avoir un comportement d’adolescent) ou « antispécisme » (qui refuse la hiérarchie entre les espèces animales) font partie des nouveaux mots qui enrichissent le vocabulaire français. Au même titre qu’« ubériser » (rendre obsolète un modèle économique existant).

Le lexique s’enrichit aussi de préciosités « anglaises » comme « bore-out » (syndrome d’épuisement professionnel dû à l’ennui provoqué par le manque de travail), « deep learning » (technologie basée sur des réseaux de neurones artificiels) ou encore « darknet »(ensemble des réseaux permettant de partager de manière anonyme des données cryptées inaccessibles aux moteurs de recherche traditionnels).

« Klouker » (verbe venu de Bretagne pour « se goinfrer ») « dagoberts » (« sandwich » en Belgique) « gonfle »(adjectif provençal pour « rassasié »), « sorteur » (fêtard du côté belge),  « taxieur »(chauffeur de taxi) vient d’Algérie… Autant de nouveautés qui peuvent heurter les puristes…

Le millésime 2020 du Petit Larousse compte au total plus de 63 000 mots. En 1871, son ancêtre en comportait 35 000. Des refontes ont lieu tous les dix ou quinze ans. La dernière remonte à 2012.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.