FRMA Dopage: une lutte sans merci !
FRMA Dopage: une lutte sans merci !

En réunissant récemment tous les protagonistes de l’athlétisme national, Abdessalem Ahizoune, président de la Fédération Royale Marocaine d’Athlétisme, a insisté mordicus sur la vigilance qu’il faut poursuivre pour lutter contre le dopage.

La Fédération Royale Marocaine d’Athlétisme, seule fédération sportive au Maroc, qui dispose d’un véritable programme national de lutte contre le dopage, la réunion a été marquée aussi par l’intervention de plusieurs acteurs de l’athlétisme à la lumière de statistiques, présentées par le Dr Afifi, médecin des Équipes Nationales d’Athlétisme.

Des chiffres qui parlent d’eux-mêmes depuis le lancement du programme national en 2013: plus le nombre de contrôles augmente, plus le nombre de cas positifs diminue.
Aujourd’hui, le pourcentage des cas convaincus de dopage n’est que de 0,75 p.c.
L’idéal est d’atteindre la tolérance zéro.

C’est donc une réunion qui tombe à point nommé et qui est une bonne réponse à certains folliculaires qui inventent la poudre.
A telle enseigne, on est allé même à coller à la peau d’Abdessalem Ahizoune un cas positif d’une athlète française.

La réunion a porté aussi sur la formation des entraîneurs en présence de tous les Conseils Techniques Fédéraux des ligues régionales.
Là beaucoup reste à faire pour subvenir aux besoins des clubs en matière d’encadreurs techniques face à l’État qui n’investit aucun rond dans la formation des entraîneurs !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.