Gianni Infantino, président de la FIFA en filigrane: CAF:
Gianni Infantino, président de la FIFA en filigrane: CAF:" La situation actuelle m'inquiète et inquiète la FIFA."

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SELECT `wp_adrotate`.`id`, `wp_adrotate`.`title`, `wp_adrotate`.`bannercode`, `wp_adrotate`.`image`, `wp_adrotate`.`tracker`, `wp_adrotate_linkmeta`.`group` FROM `wp_adrotate`, `wp_adrotate_linkmeta` WHERE ( `wp_adrotate_linkmeta`.`group` = 1) AND `wp_adrotate_linkmeta`.`user` = 0 AND `wp_adrotate`.`id` = `wp_adrotate_linkmeta`.`ad` AND (`wp_adrotate`.`type` = 'active' OR `wp_adrotate`.`type` = '2days' OR `wp_adrotate`.`type` = '7days') GROUP BY `wp_adrotate`.`id` ORDER BY `wp_adrotate`.`id`;

Gianni Infantino qui vient d’être réélu à la tête de la FIFA a accordé une interview au quotidien français « L’Équipe ».
Le patron a parlé des problèmes de la CAF sans pour autant clarifier sa position qui demeure absconse.

Les réponses de Gianni Infantino donnent l’impression qu’il est au dessus de la mêlée mais au fond ,et c’est ce qu’on déduit en filigrane, Infantino essaie de trouver une solution pour son ami Ahmad Ahmed.
Car c’est bien Gianni Infantino qui était dérrière l’éviction d’Issa Hayatou.

Le patron de la FIFA a ,dans cette interview publiée aujourd’hui par le quotidien « L’Equipe » , livré des propos cocasses pour ne pas dire hypocrites! Car comment Gianni Infantino explique le fait que la Commission d’Ethique de la FIFA, déjà saisie il y a plus d’un mois par l’ex-secrétaire général de la CAF qui a étayé les preuves irréfutables , n’ait pas même pas convoqué Ahmad Ahmed ?

Et comme le fait du prince continue à régenter la FIFA, l’ouverture du dossier d’Ahmad Ahmed par la Commission d’Ethique n’est pas pour demain!

« C’est clair qu’il y a des problèmes dans le football africain. On l’a aussi vu avec la finale de la Ligue des Champions de la CAF. La situation actuelle m’inquiète et inquiète la FIFA. Et plusieurs fédérations africaines nous demandent de faire quelque chose« , a répondu Gianni Infantino.

Concernant Ahmad Ahmed, Gianni Infantino rapelle :

« D’abord, il faut respecter la présomption d’innocence. Ensuite, c’est clair qu’il y a des problèmes dans le football africain. On l’a aussi vu avec la finale de la Ligue des champions de la CAF »

(la finale retour entre l’Espérance de Tunis et le Wydad Casablanca n’est pas allée à son terme le 31 mai, l’équipe marocaine s’étant retirée du terrain suite à un problème de VAR alors qu’elle était menée 1-0. Le 5 juin, la Confédération a annoncé que la rencontre était à rejouer).

« La situation actuelle m’inquiète et inquiète la FIFA. Et plusieurs fédérations africaines nous demandent de faire quelque chose. »

Et d’ajouter: « On verra. Mais je ne peux pas me cacher derrière l’argument: c’est la CAF, c’est l’afrique, cela ne concerne pas la FIFA. Non ça nous concerne. Je n’avais pas prévu d’y aller, mais je veux donner un signe de présence« .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.