Guerre au Yémen: Les civils trinquent toujours

Guerre au Yémen: Les civils trinquent toujours

La confrontation entre les forces gouvernementales, soutenues par la coalition arabe, et les rebelles Houthis continue à infliger des pertes à la population civile.

Des frappes de la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite dans la province de Hodeïda (sud du Yémen) ont fait neuf morts, dont cinq femmes, a annoncé une source locale.«Les avions de la coalition ont réalisé aujourd’hui deux frappes visant une maison d’habitation située dans un quartier de la ville d’Al-Jarahi. Neuf personnes, dont cinq femmes, ont perdu la vie lors de ces frappes», a indiqué la source.

Il est annoncé que les forces gouvernementales qui assiègent la ville d’Al-Jarahi, contrôlée par les rebelles Houthis, se préparent à passer à l’offensive. Auparavant, les militaires ont pris sous leur contrôle deux autres arrondissements dans la province de Hodeïda.

La confrontation entre les forces gouvernementales et les Houthis (appartenant au mouvement chiite Ansar Allah) fait rage dans le pays depuis août 2014. Elle est montée d’un cran après l’intervention, en mars 2015, de la coalition militaire dirigée par l’Arabie saoudite qui soutient les autorités du Yémen. Selon le Centre des droits et du développement yéménite, plus de 10.000 civils ont été tués depuis le printemps 2015 dans le pays. Les Nations unies font remarquer pour leur part que les trois quarts de la population, soit 22,2 millions d’habitants, ont besoin d’aide humanitaire.

Par ailleurs, un avion de la coalition arabe s’est écrasé dans la province de Saada, dans le nord du Yémen, territoire contrôlé par des rebelles chiites, a annoncé ce dimanche la chaîne Al-Arabiya, en précisant que les deux pilotes avaient réussi à s’éjecter. Les rebelles ont affirmé via l’agence Saba, qu’ils contrôlent, que l’appareil avait été abattu par leurs moyens de défense antiaérienne.

La chaîne qatarienne Al Jazeera précise, se référant aux Houthis, qu’il s’agirait justement du chasseur de la coalition abattu dans le ciel de la province de Saada.

Frontalière avec l’Arabie, la province de Saada est considérée comme le fief des Houthis, ces rebelles également connus sous le nom d’Ansar Allah. Elle essuie régulièrement des raids de l’aviation de la coalition arabe.

En outre, les forces saoudiennes de défense aérienne ont annoncé avoir intercepté un missile balistique lancé depuis le territoire yéménite, relate la chaîne de télévision Al Arabiya.

Selon des représentants de la coalition saoudienne, le missile visait des quartiers résidentiels de la ville de Najran, souligne la chaîne.

Précédemment, la chaîne de télévision Al-Masirah, proches des houthis yéménites, avait annoncé le tir du missile sur une cible en Arabie saoudite.

En décembre dernier, les insurgés houthis avaient lancé un missile balistique Burkan contre le palais royal d’Al-Yamamah à Riyad pendant qu’une réunion des dirigeants saoudiens s’y déroulait. Le missile avait été également intercepté par les forces saoudiennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici