Hirak du Rif: Ces agitateurs qui font de l’opposition «hors-sol»…

Hirak du Rif: Ces agitateurs qui font de l’opposition «hors-sol»…

La diaspora marocaine est loin d’être homogène. S’il y a parmi les millions qui la composent une majorité de militants sincères qui veulent que le Maroc avance sur la voie qu’il s’est choisi, celle de la consolidation de la démocratie, et leurs critiques comme leurs reproches restent tout compte fait les bienvenus, il y a lieu de déplorer des brebis galeuses qui s’évertuent à descendre en flammes le Royaume et ses symboles. Comme c’est le cas de l’agitateur professionnel qui répond au nom de Naoufal Al Moutawakil. Ce dernier répand depuis Londres, là où il s’agite à l’ombre de quelques officines qui ne nous veulent pas que du bien, tout un tissu de galimatias dont il entend voiler le Maroc. Cet agitateur dont le professionnalisme a été mis à contribution pour monter dans plusieurs pays européens des coordinations de soutien au soulèvement du Rif poursuit son œuvre de sape. En diabolisant les « leaders » du Hirak, en liberté ou à l’ombre, pour s’arroger le droit de parler au nom des manifestants. Mais sa bassesse ne se limite pas à ce seul niveau puisque dans la foulée, son venin n’épargne personne et surtout pas les symboles du régime qu’il voue aux gémonies. Tout y passe sous la tondeuse de cette brebis galeuse qui cultive le nihilisme à plein champ en décrédibilisant les actions menées dans l’urgence par les représentants de l’Etat, les corps élus et autres intermédiaires de la société civile. Même l’action que la Fédération de gauche compte mener dans la région du Rif n’échappe pas à ses critiques alors que tout jugement doit se faire sur le résultat.
Cette voix sortie des brumes de la Tamise est condamnée à résonner dans le vide. L’opposition hors-sol n’a jamais fait l’Histoire. Et pour sa gouverne, le Maroc en a vu de ces « agités du bocal » défiler sans laisser de trace. Le Rif a sa trajectoire. Après la pluie, le beau temps sera au rendez-vous. Voilà la dure loi de l’Histoire. Difficilement acceptable, il est vrai, par ceux qui minorent le peuple qui l’assimilent à troupeau de moutons tout en récoltant l’usufruit de la tondeuse sur son dos.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.