Hirak rifain: Une coalition appelle à la libération des détenus
Hirak rifain: Une coalition appelle à la libération des détenus

Au siège central de l’AMDH à Rabat, les représentants de 31 associations, syndicats et partis politiques de gauche (PADS, PSU et Annahj) ont lancé, vendredi dernier, «la Coalition démocratique pour la libération des détenus politique et la levée du blocus du Rif».

Après quelques heures de débat, les participants, dont le père de Nasser Zefzafi, ont convenu de commémorer le 3e anniversaire du décès de Mohcine Fikri, le 28 octobre 2016, en organisant une caravane de véhicules à destination d’Al Hoceima.
Elle devrait se tenir deux jours après la marche du 26 octobre à Paris, voulue par N. Zefzafi.

Des meetings et des sit-in sont également prévus, indique la Coalition dans un communiqué.
Les participants ont par ailleurs décidé d’appuyer la plainte que prévoit de déposer l’AMDH auprès du procureur général près la Cour de cassation au sujet de la « torture des détenus du Hirak», ajoute la même source.

Les membres de la Coalition ont lancé un appel à « intervenir d’urgence pour garantir au détenu politique Rabiî Lablak le droit à la vie. Celui-ci observe depuis le 1er septembre une grève de la faim. Son état de santé est critique », ajoute le communiqué.

Au terme de la réunion, une commission a été désignée en vue de proposer, dans un délai ne dépassant pas le 15 octobre, un agenda précis des actions de contestation de la nouvelle enseigne.
Ladite commission est composée essentiellement d’Aziz Ghali, président de l’AMDH, en sa qualité de coordinateur, Abderrazzak Boughanbour, secrétaire général de la Ligue marocaine de défense des droits de l’Homme et Ahmed Zefzafi de l’association Tafra pour la solidarité et la fidélité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.