Huitièmes de finale de la CAN 2019: Le Maroc n'a pas droit à l'erreur...
Huitièmes de finale de la CAN 2019: Le Maroc n'a pas droit à l'erreur...

Le Onze National marocain affronte la sélection béninoise, demain vendredi au Stade Essalam au Caire à 17 heures.
Un match difficile face à une surprenante Équipe Nationale Béninoise.

Se fier à la rétrospective des rencontres qui ont opposé de par le passé le Maroc au Bénin, c’est se perdre en conjectures. Car il y a une grande différence entre la sélection béninoise d’hier et celle d’aujourd’hui qui avant d’entamer le premier tour de la CAN a fait un excellent parcours pour se qualifier aux phases finales : Le Bénin s’est classé deuxième avec 9 points juste après l’Algérie avec dix points.
Et le Bénin de décrocher pour la première fois sa qualification au deuxième tour en méritant d’être l’une des quatre meilleures équipes nationales classées.

Si les Écureuils du Bénin n’ont remporté aucune victoire en se suffisant de trois matches nuls, ils n’ont concédé aucune défaite.
En tenant en échec le Ghana, la sélection béninoise a failli surclassé les tenants du titre de l’édition précédente : Le Cameroun.

Handicapés par l’absence de leur attaquant de pointe, Steve Mounié,qui a écopé de deux cartons jaunes, les Écureuils du Bénin vont certainement tenir tête aux Lions de l’Atlas.

« On a du respect mais pas de crainte. Tous les matches on les joue pour gagner même si les adversaires sont d’un calibre différent. L’important est de récupérer et je suis sure que mes joueurs seront prêts. Tous les jours, nous essayons d’améliorer notre niveau et pas uniquement par rapport à la rencontre de demain. Mais, je me projette sur la durée » a fait savoir Michel Dussuyer, le technicien français, sélectionneur des Ecureuils du Bénin en conférence de presse.

Les choses sérieuses ont commencé pour toutes les Équipes Nationales qualifiées aux huitièmes de finale.
« Les rencontres sont décisives » comme l’a martelé Hervé Renard, sélectionneur des Lions de l’Atlas.
Le Onze National est condamné à devancer les Écureuils du Bénin en première mi-temps sinon dans les 30 minutes de cette dernière afin d’éviter toute mauvaise surprise en seconde période.

Bonne continuation pour les Lions de l’Atlas qui affronteront fort probablement les Sénégalais aux quarts de finale s’ils disposent de la Sélection Béninoise.
Et qu’Hervé Renard sache que ceux qui critiquent ses choix sont des plumitifs qui caressent au sens du poil le président de la FRMF! Comprenne qui voudra!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.