Immigration clandestine Encore un drame au large de Melillia
Immigration clandestine Encore un drame au large de Melillia

Quatre migrants sont morts et plus d’une douzaine ont été portés disparus en tentant de rejoindre l’Espagne dans un canot pneumatique indiquent mercredi les gardes-côtes espagnols.

Un navire de ces garde-côtes a sauvé mardi 58 migrants de la noyade, dont trois enfants, alors qu’ils dérivaient dans un canot pneumatique sur la mer d’Alboran à 50 kilomètres au nord de Melilla, enclave marocaine sous occupation espagnole.

Les migrants secourus ont été emmenés à Melilla avec le corps de trois hommes décédés durant leur traversée, a indiqué une porte-parole des gardes-côtes espagnols à l’AFP.
Un quatrième migrant est mort peu de temps après son arrivée au port de Melilla, a-t-elle ajouté.

L’embarcation, qui aurait transporté 78 personnes, est partie de la plage marocaine de Charrana près de Melilla.

Un bateau et deux avions des gardes-côtes espagnols prévoyaient mercredi de rechercher les 16 migrants portés disparus, selon la porte-parole. Le sauvetage a été déclenché grâce à l’alerte d’une ONG.

L’Espagne est actuellement l’une des premières portes d’entrée pour les migrants clandestins en Europe.
Plus de 27.000 d’entre eux ont rejoint l’Espagne par la mer ou par la terre cette année, soit 50,7% de moins qu’en 2018, quand ce pays était devenu la première destination des migrants. En 2019, c’est la Grèce qui en a accueilli le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.