Immigration clandestine: La Marine Royale sauve une centaine de candidats
Immigration clandestine: La Marine Royale sauve une centaine de candidats

La Marine royale sauve un centaine de candidats Des garde-côtes de la Marine Royale en opération en Méditerranée ont porté secours, durant la nuit du 10 au 11 mai, à trois embarcations pneumatiques de fortune, avec à bord 117 candidats à la migration irrégulière, apprend-on de source militaire.

Les personnes secourues ont été ramenées saines et sauves aux ports de Ksar-sghir et de Nador, précise-t-on de même source.

Rush sur Melillia

En parallèle, pas moins de 52 migrants subsahariens ont réussi à franchir, dimanche 12 mai tôt au matin, la clôture grillagée du préside occupé de Melilla, dans une tentative qui s’est soldée par cinq blessés, dont 4 agents de la Garde civile, rapporte l’agence EFE.

Citant des sources de la délégation du gouvernement central espagnol à Melilla, EFE précise qu’une centaine de migrants ont tenté de franchir, à partir de 6h13 la clôture du périmètre frontalier au niveau de l’aéroport du préside occupé, ajoutant que 52 personnes seulement ont réussi à le faire.

La délégation du gouvernement espagnol a souligné « la réaction rapide » des forces de sécurité marocaines et celles de la Garde civile, qui ont évité que presque la moitié de ces migrants puissent accéder au préside occupé.

L’un des migrants, blessés dans cette tentative d’accès à Melilla, a été transféré à l’hôpital, alors qu’un autre a été arrêté par la Garde civile avoir agressé un agent des services de sécurité. Les 50 migrants restants ont été accueillis dans le Centre de séjour temporaire pour immigrants (CETI) du préside occupé. EFE rappelle que la dernière tentative de franchir la clôture grillagée de Melilla date du 28 octobre 2018, quand 209 migrants avaient réussi à accéder au préside occupé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.